www.archive-org-2014.com » ORG » A » ARGOS-SYSTEM

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 311 . Archive date: 2014-01.

  • Title: Surveiller les ressources en eau - Argos
    Descriptive info: Accueil.. Applications.. Surveiller les ressources en eau.. Surveiller les ressources en eau.. Gérer et distribuer les ressources en eau représente un enjeu majeur pour l'humanité au 21e siècle.. L'eau contenue dans les lacs, les rivières et les étangs ne représente plus que 0,3 % de l'eau sur la planète, alors que la population mondiale ne cesse de croître.. Le manque d'eau douce risque d'avoir un impact important  ...   le système Argos transmettent aux scientifiques et aux autorités gouvernementales des données sur le niveau des eaux (crues, fleuves, pluies, etc.. ).. Ces bornes sont utilisées en France par le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) et les mesures collectées par ces bornes contribuent également aux programmes internationaux, et aident la communauté internationale à mieux gérer et distribuer les ressources en eau de notre planète.. English..

    Original link path: /web/fr/146-surveiller-les-ressources-en-eau.php
    Open archive

  • Title: Gérer et protéger les écosystèmes marins - Argos
    Descriptive info: Gérer et protéger les écosystèmes marins.. Conserver les stocks de poissons pour les générations futures en faisant respecter les quotas et les zones de pêche.. Gérer et protéger les écosystèmes marins.. Les stocks de poissons dans les océans diminuent à un rythme alarmant.. L'avenir de la pêche dépend donc largement d'une protection efficace des ressources halieutiques.. Le suivi satellitaire par Argos constitue un outil essentiel en vue de prévenir la pêche illégale et de mieux surveiller de vastes zones d'océans non surveillées autrement..  ...   utiliser un système de surveillance des navires par satellite : le VMS (Vessel Monitoring System).. ArgoNet, la solution clé en main qui utilise le système satellitaire Argos, répond aux besoins de surveillance des bateaux et de leur effort de pêche.. Homologué par la plupart des pays disposant d'une façade maritime, Argos équipe des bateaux de pêche dans le monde entier.. Pour plus d'informations sur ArgoNet,.. la solution.. complète pour respecter la règlementation VMS et gérer une flotte, rendez-vous sur le.. site web ArgoNet..

    Original link path: /web/fr/148-gerer-et-proteger-les-ecosystemes-marins.php
    Open archive

  • Title: Suivre les aventuriers et les courses de bateaux - Argos
    Descriptive info: Suivre les aventuriers et les courses de bateaux.. Accompagner les aventuriers du monde entier.. Suivre les aventuriers et les courses de bateaux.. Depuis 30 ans, Argos fait figure de référence pour les aventuriers et les courses de bateau.. Les balises Argos leur permettent d'affronter les conditions les plus extrêmes de la planète, tout en gardant un lien avec la civilisation.. Plusieurs aventuriers des pôles sont équipés de balises Argos : balises étanches, légères et robustes, qui permettent de les localiser 24h/24, 365 jours par an, et d'envoyer des messages pré-codés  ...   la voile.. Chaque bateau est équipé d'une balise Argos qui peut être suivie tout au long des courses.. Grâce à cette localisation, le centre de contrôle de la course peut établir le classement, fournir une cartographie au public mais également améliorer la sécurité des skippers en mer.. Parmi les grandes régates on peut citer La Route du Rhum, la Transat Jacques Vabre, le Vendée Globe, la Volvo Race ou encore la Solitaire Afflelou Le Figaro.. Pour plus d'informations sur les aventuriers et les courses de bateaux, rendez-vous sur notre.. site Aventure..

    Original link path: /web/fr/149-suivre-les-aventuriers-et-les-courses-de-bateaux.php
    Open archive

  • Title: Assurer la sécurité maritime - Argos
    Descriptive info: Assurer la sécurité maritime.. Soutenir la sécurité maritime.. Pour améliorer la sécurité du transport maritime, l'.. Organisation Maritime Internationale.. (OMI) impose à tous les bateaux de plus de 500 tonnes l'installation à bord d'un système d'alerte (SSAS - Ship Security Alert System).. Un de ces systèmes basé sur Argos et appelé Shiploc permet aux armateurs de  ...   En cas d'incident, l'équipage active un bouton d'alerte qui envoie automatiquement un signal à terre.. Dans le cadre d'un accord international, Shiploc est associé au.. centre anti-piraterie du Bureau Maritime International.. Il aide aussi les armateurs à se conformer aux exigences réglementaires spécifiques à chaque port.. Pour plus d'informations sur.. ShipLoc, rendez-vous sur notre.. site web ShipLoc..

    Original link path: /web/fr/150-assurer-la-securite-maritime.php
    Open archive

  • Title: Mission - Argos
    Descriptive info: Système.. Mission.. Argos est l'unique système mondial de localisation et de collecte de données par satellite dédié à l'étude et à la protection de l'environnement de notre planète.. Argos répond aux besoins des communautés scientifique et industrielle en proposant un outil qui permet aux scientifiques de mieux étudier notre environnement et aux industriels de respecter les lois sur la protection de l'environnement.. Les règles du système Argos réservent son utilisation aux programmes d'étude et de protection de l'environnement, de protection de la vie humaine et aux programmes présentant un intérêt gouvernemental déclaré..

    Original link path: /web/fr/154-mission.php
    Open archive

  • Title: Historique - Argos
    Descriptive info: Historique.. Historique.. Le système Argos a été créé en 1978 par le Centre National d'Études spatiales (CNES), la National Aeronautics and Space Administration (NASA) et la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).. Il s'agissait à ce moment d'un outil scientifique destiné à la collecte et à la transmission de données météorologiques et océanographiques dans le monde entier.. En 1986, le CNES a  ...   La même année, Service Argos, Inc, et North American CLS sont créées et mis au service des utilisateurs nord-américains.. Aujourd'hui, ces deux sociétés nord-américaines ont fusionné pour constituer CLS America.. Coopération internationale.. À l'heure actuelle, plusieurs autres agences spatiales internationales participent également et activement au système Argos, notamment Eumetsat (Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques) et l'ISRO (Indian Space Research Organization)..

    Original link path: /web/fr/155-historique.php
    Open archive

  • Title: Comment marche Argos - Argos
    Descriptive info: Comment marche Argos.. Les liens vous envoient sur le Manuel utilisateur Argos.. Plates-formes.. Satellites.. Antennes.. Centres de traitement.. Distribution de données.. Suivi.. Argos.. GPS.. Surveillance.. Comment marche Argos.. Vous devez activer Javascript pour voir cette animation.. Les balises envoient des messages réguliers au satellite.. Les balises Argos émettent régulièrement de courts messages qui sont retransmis au sol par les satellites.. Cliquez ici pour apprendre plus sur.. les balises.. Les satellites en orbite polaire reçoivent les messages.. Les satellites décrivent une orbite polaire à 850 km d'altitude.. Les messages Argos reçus à bord sont simultanément stockés sur l'enregistreur embarqué ou retransmis vers le sol en temps quasi réel.. les satellites.. Les antennes reçoivent les informations en provenance des satellites.. Près de 50 stations reçoivent les données envoyées par  ...   les distribuent aux utilisateurs.. Deux centres de traitement redondants, l'un à Washington, D.. C, aux Etats-Unis, et l'autre à Toulouse en France, traitent la totalité des données reçues.. Les calculateurs procèdent alors au calcul des localisations et au traitement des données reçues.. les centres de traitement.. Les utilisateurs Argos reçoivent leurs données.. À travers le monde, les utilisateurs Argos reçoivent leurs données directement au bureau ou sur site, selon leur choix personnel (internet, e-mail, fax, ou cd-rom).. Une fois les données reçues, elles peuvent être partagées avec la communauté scientifique ou gouvernementale qui utilise les données comme outils de suivi et de gestion des ressources et de l'environnement.. la réception des données.. Allez-y :.. Comment Argos localise-il des plates-formes mobiles ?.. Comment Argos surveille-t-il des plates-formes ?..

    Original link path: /web/fr/193-comment-marche-argos.php
    Open archive

  • Title: Algorithmes de localisation - Argos
    Descriptive info: Algorithmes de localisation.. Algorithmes de localisation.. A partir du 15 mars 2011, les utilisateurs Argos ont la possibilité de choisir entre deux algorithmes de localisation Argos.. Cette page fournit des liens vers des documents pour vous aider à prendre une décision par rapport à l'algorithme de traitement de localisation.. Papiers techniques (en anglais) :.. Improving Argos Doppler Location using Kalman Filtering.. : Lopez, Remy et Malardé, Jean-Pierre.. Improving Argos Doppler Location with Kalman Filtering -  ...   filtrage de Kalman FAQ.. Informations générales :.. ArgosFlash #19.. ArgosFlash #20.. Manuel utilisateur :.. Chapitre 3,2 Principe de localisation Argos.. Comment choisir un algorithme de localisation :.. Chapitre 3.. 5 Choisir un algorithme de localisation.. Lire et apprendre.. plus sur les algorithmes de localisation Argos.. D'un point de vue pratique.. Il est possible de télécharger tous les formulaires relatifs à la localisation (Demande de nouveaux numéros ID, Demande de service de retraitement) sur votre.. Espace utilisateur..

    Original link path: /web/fr/164-algorithmes-de-localisation.php
    Open archive

  • Title: Système Argos-3 - Argos
    Descriptive info: Système Argos-3.. Pourquoi utiliser Argos-3 ?.. Argos-3: Comment ça marche ?.. Articles Publications.. Système Argos-3.. Argos bidirectionnel et instruments Argos nouvelle génération.. Le système Argos fait continuellement l'objet de nouveaux développements.. Chez CLS, une équipe d'ingénieurs système travaille à plein temps sur Argos, avec l'aide du CNES (Centre national d'études spatiales), et fournit des statistiques sur les orbites, développe de nouveaux instruments, de nouveaux émetteurs et capteurs.. Le premier  ...   a été lancé en octobre 2006 à bord du satellite MetOp de l'Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques (EUMETSAT).. Les utilisateurs bénéficieront bientôt des améliorations du système Argos-3 (.. pour en savoir plus.. ).. Le système Argos est actuellement prévu à bord des satellites pour les 20 prochaines années, ce qui garantit une bonne liaison satellite et une bonne couverture mondiale.. plus sur les améliorations apportées par.. Argos-3..

    Original link path: /web/fr/165-systeme-argos-3.php
    Open archive

  • Title: Comment obtenir les données - Argos
    Descriptive info: Comment obtenir les données.. Comment obtenir les données.. Plusieurs modes sont disponibles pour obtenir les données Argos, comme décrit ci-dessous :.. ArgosWeb.. ArgosWeb permet d'accéder aux données Argos par Internet sur le site sécurisé www.. argos-system.. org.. L'utilisateur peut visualiser les localisations sur des cartes et télécharger toutes les données.. WebServices.. Les WebServices permettent aux utilisateurs Argos de venir directement interroger, via Internet, la base de données de CLS et de récupérer leurs données au  ...   sur CD-ROM.. ArgosShare.. ArgosShare permet le partage de données entre collaborateurs.. ArgosMonitor.. ArgosMonitor permet de surveiller l'état des plates-formes, leurs positions, les valeurs mesurées et d'être automatiquement informé par mèl, SMS ou fax en cas de changement d'état.. ArgosServer.. ArgosServer permet d'accéder aux données à distance par TELNET (TELecommunication NETwork).. SMT.. Le service Argos permet de traiter et de diffuser les données météorologiques sur le système mondial de télécommunications (SMT), réseau de l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM)..

    Original link path: /web/fr/166-comment-obtenir-les-donnees.php
    Open archive

  • Title: FAQ - Argos
    Descriptive info: FAQ.. Questions générales.. Traitement.. Précision.. Résultats.. Outils diagnostics.. Améliorer la performance sources d'erreurs.. FAQ.. Comment localiser ma plate-forme avec Argos où qu elle soit ?.. Comment fonctionne la localisation Argos par effet Doppler ?.. Comment utiliser un récepteur GPS avec Argos ?.. A quel moment opter pour le GPS ?.. Que faire si 2 ou 3 messages seulement sont envoyés par mon émetteur pour chaque passage satellite ?.. Que faire si un seul message est envoyé par mon émetteur pour chaque passage satellite ?.. How can I locate a lost bird transmitter or a damaged floating device?.. Argos peut suivre des plates-formes déployées dans le monde entier et transmettre leurs positions aux utilisateurs.. Les plates-formes peuvent être fixées sur tout objet fixe ou mobil : une bouée océanique, un camion, un ours, un oiseau ou un voilier.. L'effet Doppler permet de localiser les plates-formes Argos avec une précision pouvant aller jusqu'à 150 mètres.. - Les localisations Doppler conviennent particulièrement bien aux émetteurs compacts de faible puissance dans des environnements radio difficiles.. Les satellites parviennent à capter les signaux émis par des balises dans des conditions extrêmes, par exemple dans une forêt dense (tropicale) ou dans un parc de conteneurs empilés.. - Il est possible d'ajouter un GPS en option à une plate-forme Argos.. Dans le cas d'applications qui nécessitent une plus grande précision, la localisation GPS peut s'ajouter aux localisations Doppler.. Le GPS permet d'obtenir une précision supérieure à 100 mètres et peut fournir des positions régulières.. Chaque fois qu'un satellite passe au dessus d'une plate-forme, il collecte les messages qu'elle transmet et mesure avec précision la fréquence des signaux reçus.. Les messages et les fréquences mesurées sont transmis aux centres de traitement Argos par le biais de stations sol.. Les centres calculent ensuite la localisation de la plate-forme au moment du passage avec une précision d'environ 150 mètres.. Les localisations Argos sont ensuite calculées en mesurant l'effet Doppler sur les signaux transmis.. Il s'agit du changement de fréquence d'une onde acoustique ou d'une onde électromagnétique lorsqu'un émetteur et un récepteur sont en mouvement l'un par rapport à l'autre.. Par exemple, le changement du son que vous entendez lorsqu'un train s'approche puis s'éloigne.. De la même manière, lorsque le satellite " s'approche " d'un émetteur, la fréquence du signal mesurée par le récepteur satellite est supérieure à la fréquence transmise réelle alors que lorsqu'il s'éloigne, elle est inférieure.. Vous avez la possibilité de connecter un récepteur GPS à votre plate-forme Argos.. Les positions collectées par ce récepteur GPS à des intervalles prédéfinis seront codées dans des messages Argos et transmises vers les centres de traitement Argos.. Plusieurs positions peuvent être stockées dans un seul message, le nombre total de positions dépendant de l'encodage et de la précision requise (à quelques mètres près pour la précision GPS la plus fine).. Les positions GPS peuvent être décodées, validées et distribuées au même format que les localisations Argos.. La localisation Argos par effet Doppler peut toujours être utilisée comme système de secours lorsque la plate-forme ne peut pas recevoir les signaux GPS.. L'utilisation d'un GPS en plus des localisations Doppler est utile si :.. - vous avez besoin de localisations à des intervalles réguliers, par exemple 24 fois par jour, calculées toutes les heures (en général, les localisations Doppler sont espacées de manière irrégulière sur la journée) - vous avez besoin de localisations supplémentaires ou fréquentes - vous avez besoin d'une meilleure précision de localisation - les satellites ne reçoivent que quelques-uns de vos messages à chaque passage de votre émetteur (si votre plate-forme est dans une position défavorable, par exemple au creux d'une vallée).. La plupart des constructeurs de systèmes Argos fournissent des émetteurs équipés de récepteurs GPS.. Si votre plate-forme émet dans des conditions difficiles et si seuls quelques messages sont collectés à chaque passage satellite, vous devez demander la Localisation Service Plus (Traitement de localisation auxiliaire).. Ce service sera en mesure de vous fournir des localisations calculées à partir de 3 ou 2 messages (respectivement des localisations de classe A ou B), ce qui vous permet d'obtenir un plus grand nombre de localisations.. Nous avons développé un nouvel algorithme qui combine les données de plusieurs passages satellite successifs ou simultanés et qui vous permet de localiser des émetteurs qui se déplacent lentement ou qui sont à l'arrêt et qui envoient un seul message par passage satellite.. Ce service est disponible sur demande.. Veuillez prendre contact votre Service utilisateurs pour plus d'informations.. We have developed a new algorithm that combines data from several overlapping or close satellite passes and allows you to locate slow-moving or still transmitters that send just one message per satellite pass.. Currently this service is available upon request only, but it will be available for everyone in 2007.. Please contact your User Services for more information.. Comment fonctionne le calcul d’une localisation ?.. Pourquoi j’obtiens une mauvaise localistion ?.. Je n’ai aucune localisation pour un passage de satellite donné.. Pourquoi ?.. Pourquoi j’obtiens des localisations de classes différentes mais présentant des horodatages identiques ou très proches ?.. Quels sont les tests de vraisemblance ? Comment sont-ils utilisés ?.. Si aucune localisation n’est validée pour un passage donné, cela signifie-t-il que les deux localisations possibles sont mauvaises ?.. Comment cela se passe-t-il lorsque 2 ou 3 messages seulement sont collectés ?.. Combien faut-il de messages pour obtenir une courbe Doppler ?.. Quel est l’impact de la vitesse maximale de ma plate-forme, quelle valeur dois-je donner ?.. Quel est l’impact de la topographie ?.. Si le satellite reçoit au moins quatre messages, le processus de calcul de la localisation s’effectue en 5 étapes.. - Etape 1 : Une première estimation de la position de la plate-forme est calculée à partir de la dernière fréquence calculée de l’émetteur d’une part, et du premier et du dernier messages reçus au cours d’un même passage du satellite.. L’intersection des cônes pour ces deux messages avec le rayon terrestre, plus la hauteur déclarée de l’émetteur (sphère d’altitude) fournit deux localisations possibles.. - Etape 2 : Pour chaque localisation, l’analyse des moindres carrés permet d’affiner les estimations de la position de l’émetteur et de la fréquence d’émission.. Si cette analyse échoue, le processus de calcul de la localisation ne peut pas se poursuivre et aucune localisation n’est trouvée.. - Etape 3 : La localisation qui présente l’erreur résiduelle la plus faible est choisie et sa vraisemblance est vérifiée.. - Etape 4 : Quatre tests de vraisemblance sont utilisés pour valider la localisation :.. l’erreur résiduelle minimale,.. la continuité de la fréquence d’émission,.. le déplacement minimal (la plus courte distance couverte depuis la dernière localisation),.. la vraisemblance de la vitesse entre les localisations.. Deux tests doivent être positifs pour valider la localisation.. Si la première localisation échoue à plus de deux tests, effectuer alors les même tests pour la deuxième localisation possible.. Si les deux localisations échouent à plus de deux tests, la localisation est alors rejetée (Classe Z).. - Etape 5 : Une classe de localisation (estimation de la précision de localisation) est calculée à l’aide de l’erreur résiduelle et des caractéristiques de passage du satellite.. Au cours du processus de calcul de la localistion (.. voir ci-dessus.. ), le système de traitement sélectionne occasionnellement d’autres localisations possibles (la localisation miroir) à l’étape 3.. Dans ce cas, il s‘agit d’une mauvaise localisation.. Le risque est moins de 1 %.. - Le satellite a reçu moins de 4 messages de votre plate-forme au cours de son passage et vous n’êtes pas abonné au service Loc plus/ALP.. - Si vous avez souscrit le service Loc plus/ALP et que le satellite a reçu moins de 2 messages de votre plate-forme au cours de son passage.. - le processus de localisation a échoué.. - Votre plate-forme a été localisée mais les tests de vraisemblance ont rejeté les deux localisations possibles (Classe Z).. - Le processus de localisation nécessite une localisation précédente, ou la première localisation comme référence pour valider les localisations calculées.. Si elles ne sont pas disponibles (si vous venez d’allumer votre émetteur ou si votre dernière localisation date de plus de 30 jours), les localisations calculées ne peuvent pas être validées.. Cependant, elles seront utilisées comme référence pour valider les prochaines localisations.. - La classe de localisation calculée par le système est inférieure à celle dont vous avez besoin.. Par exemple, les localisations de Classe 0 ne sont pas toujours fournies (en fonction des applications) si vous ne les avez pas demandées.. Pour un même passage de satellite au-dessus de votre émetteur (Platform Transmitter Terminal - PTT), nous recevons souvent plusieurs ensembles de données collectées par les antennes régionales (temps  ...   Classe 2 : précision inférieure à 350 m, 500 m de rayon.. - Classe 1 : précision inférieure à 1 000 m, 1 500 m de rayon.. - Classe 0 : précision supérieure à 1 000 m, 1 500 m de rayon.. Ces estimations s’entendent à un sigma.. Nos expériences avec différents ensembles d’émetteurs fixes ou mobiles à faible vitesse ont montré une correspondance correcte avec les estimations de l’erreur.. Mais dans quelques cas, les utilisateurs ont signalé des différences importantes.. Le traitement de l’estimation de l’erreur dépend en partie de la stabilité de la fréquence de l’émetteur ou du mouvement de la plate-forme qui se traduit également par une dérive de fréquence.. Cela suppose que la fréquence est « presque » stable au cours du passage du satellite.. Par conséquent, l’instabilité de l’oscillateur ou un déplacement rapide de la plate-forme peut entraîner une sous-estimation de l’erreur.. L’estimation de l’erreur pour les localisations de classe 0 est supérieure à 1,5 km.. L’estimation de l’erreur (rayon) pour ces localisations est supérieure à 1500 m, sans limite supérieure - l’erreur peut être de 50, 100 ou 500 km.. Concrètement, il existe deux catégories de localisations de classe 0 :.. Les localisations présentant une erreur inférieure à 10 km environ (généralement, la plate-forme est proche de la trace du satellite ou des instabilités de la fréquence aléatoire sont observées entre les messages).. Des localisations très imprécises présentant des erreurs supérieures à 50 km qui correspondent à des instabilités inattendues de l’oscillateur.. En connaissant le rayon de l’erreur, il est possible de séparer ces deux catégories et d’apprécier une classe 0 de qualité moyenne.. La nouvelle chaîne de traitement indiquera à terme ce rayon.. Les localisations de classe A et B peuvent être précises.. Nous ne pouvons pas indiquer leur précision puisque nous avons besoin de plus de messages pour estimer l’erreur.. Nous pouvons juste dire que les localisations de classe A sont généralement plus précises que celles de classe B car la fréquence d’émission a été calculée, ce qui améliore le traitement.. Certains utilisateurs ont essayé de manière expérimentale de répondre à cette question et ils ont formulé des hypothèses intéressantes.. Nous sommes convaincus que des approches de ce type aideront à fournir des informations utiles pour améliorer l’utilisation pratique de ce type de localisations.. Le calcul de la localisation suppose que la plate-forme se situe à une altitude prédéfinie et fixe.. Une erreur d’altitude de la plate-forme se traduit par une erreur variant entre 0,5 et 4 fois cette erreur sur la longitude.. Remarque : La commande MOD permet de mettre jour la valeur de l’altitude de votre plate-forme.. Le mouvement de la plate-forme diminue la précision des localisations par effet Doppler.. Du point de vue du traitement, le mouvement de la plate-forme s’apparente à une dérive de fréquence.. Le mouvement introduit une dérive Doppler supplémentaire qui est intégrée au signal de fréquence mesuré par le satellite.. Cela entraîne une déformation de la courbe Doppler idéale qui serait obtenue avec une plate-forme fixe et un oscillateur stable.. Par conséquent, l’erreur résiduelle est supérieure et la précision est moindre.. Les instabilités à court terme de l’oscillateur de l’émetteur déforment la coube Doppler.. S’il l’est peu aux instabilités aléatoires, le calcul de la localisation est sensible à la dérive de fréquence qui produit le même effet que le déplacement de la plate-forme.. Par conséquent, la localisation est moins précise et, dans le cas d’un oscillateur très instable, aucune localisation ne sera possible.. Lorsque la dernière localisation date de moins de 12 heures, la vitesse de la plate-forme mobile est estimée à partir des localisations possibles et de la dernière localisation.. Le calcul est à nouveau effectué en tenant compte de la vitesse estimée de la plate-forme et si les résultats sont meilleurs, celui de la nouvelle localisation est conservé.. Le logiciel tente, s’il le faut, d’améliorer le résultat en considérant que la plate-forme mobile s’est déplacée à vitesse constante depuis la dernière localisation.. Cette tentative est effectuée lorsque le test de vitesse maximale est réalisé et, pour assurer la validité de l’hypothèse de vitesse moyenne, lorsque l’intervalle de temps est de 0,5 à 3,5 heures entre les deux localisations.. En général oui, mais par toujours :.. - les émetteurs et les antennes doivent être réglés de manière à recevoir au moins 4 messages à chaque passage de satellite pour que l’estimation de la précision puisse être indiquée ;.. - les localisations réalisées à partir de 3 messages sont généralement plus précises que celles réalisées à partir de 2 messages ;.. - Un nombre plus important de messages mal répartis au cours du passage (c’est à dire à la même extrémité de la courbe Doppler) n’est pas favorable ;.. - L’obtention de plus de 6 messages, par exemple, bien répartis au cours du passage du satellite n’aura pas beaucoup d’incidence.. La stabilité de l’oscillateur est donc le paramètre essentiel.. Je n’obtiens aucune localisation avec mes commandes COM PRV.. Est-ce que j’ai accès à ces commandes ?.. Les commandes COM et PRV vous indiquent les localisations validées (voir FAQ sur.. les tests de vraisemblance.. ci-dessus).. Vous pouvez toujours trouver ces deux localisations possibles qui résultent du calcul de localisation à l’aide de la commande PRV/C ou DIAG, à moins que le calcul ait échoué (classe Z).. La meilleure localisation possible figure en première position.. Remarque : pour accéder à ces commandes, vous devez être abonné au service Location Service Plus (ALP).. Outils de diagnostics.. Les utilisateurs peuvent obtenir plus d’informations sur le traitement de la localisation et la performance de l’émetteur en consultant.. la commande DIAG.. Cette commande est fournie par l’option du service Location Plus/ALP.. CLS/SAI a développé des outils « maison » pour fournir des explications spécialisées supplémentaires sur le processus de calcul des localisations ARGOS.. Ces outils peuvent être utilisés sur demande dans des cas spécifiques.. Améliorer la performance sources d erreurs.. Comment puis-je à présent obtenir plus de localisations de ma plate-forme ?.. Comment puis-je obtenir plus de localisations pour mes prochains besoins ?.. Comment puis-je améliorer la précision de mes localisations ?.. L’augmentation du taux de répétition suffit-elle à obtenir de meilleurs résultats ?.. - Si vous ne l’avez pas encore fait, abonnez-vous au service multisatellite qui vous fournira des localisations supplémentaires d’après la constellation complète de satellites Argos.. - Demandez à votre bureau technique de fournir les localisations de classe 0, vous obtiendrez ainsi des localisations calculées à partir d’au moins 4 messages avec une précision inférieure à 1 000 m.. - Abonnez-vous au service Location Service Plus (ALP) si ce n’est déjà fait.. Vous obtiendrez des localisations supplémentaires calculées à partir de 2 ou 3 messages.. - Si la puissance et la taille le permettent, utilisez une plate-forme Argos+GPS.. - Augmentez le nombre de messages collectés et ainsi le nombre de localisations en définissant la puissance d’émission correcte et le canal de fréquence avec votre fabricant et nous-même.. A noter qu’il existe trois canaux réservés aux émetteur de faible puissance.. Dans ces canaux, les signaux de faible puissance ne sont pas en concurrence avec les signaux de forte puissance.. Il est donc possible de recevoir plus de messages.. - Si votre plate-forme ne transmet pas en continu, ajustez le cycle de fonctionnement de l’émetteur avec votre fabricant et nous-même ; certaines localisations peuvent être perdues simplement car le mode passif est trop long et la durée d’émission trop courte.. C’est d’autant plus intéressant si votre plate-forme se déplace à grande vitesse.. - Si un nombre suffisant de messages est reçu (au moins 4), la stabilité de l’oscillateur devient l’élément essentiel.. Choisissez l’émetteur le plus stable pour votre besoin.. - Si vous obtenez un ensemble de localisations de classes A et B, votre premier objectif sera d’améliorer le nombre de messages reçus par le satellite pour obtenir plus de classes 0, 1, 2, 3.. Ajustez la puissance d’émission, la fréquence et le cycle de fonctionnement de l’émetteur avec votre fabricant et nous-même.. En parallèle, essayez de trouver des émetteurs stables pour augmenter vos chances d’obtenir des localisations de classe 2 et 3.. A noter que la stabilité s’obtient plus difficilement avec des émetteurs miniaturisés.. L’augmenter du taux de répétition devrait augmenter le nombre de messages reçus et augmenter ainsi les chances d’obtenir des localisations plus nombreuses et plus précises.. Cependant, cette augmentation a un impact sur la consommation d’énergie et n’est pas toujours appropriée (voir FAQ ci-dessus ainsi que la question «.. Vous devez tenir compte dans votre démarche de la puissance d’émission, du cycle de fonctionnement et plus particulièrement de la fréquence, tous ces paramètres ayant un impact très important sur la performance globale..

    Original link path: /web/fr/167-faq.php
    Open archive





  • Archived pages: 311