www.archive-org-2014.com » ORG » C » CIBERJOB

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 695 . Archive date: 2014-01.

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: Recortes de prensa y noticias de jardines (Sección fuera de España).. Jardines de Francia.. Portada de Ciberjob.. Historico de noticias de los.. Para escribirnos.. lunes, octubre 07, 2002 :::.. Fuente: Label France, la revista.. Fecha: julio 2002 nº 47.. http://www.. diplomatie.. gouv.. fr/label_france/47/es/15.. html.. Autor: Emmanuel Thévenon.. Los franceses han vuelto a descubrir sus jardines.. Desde hace algunos años, las ventas en jardinería han aumentado considerablemente, así como el número de asociaciones para la salvaguarda de especies vegetales y el de visitas a los espacios abiertos al público: parques urbanos, jardines de los monumentos históricos, jardines privados.. El fenómeno coincide con la aparición de una nueva generación de jardineros, la mayoría procedente de la Escuela Nacional Superior del Paisaje de Versalles (ENSP).. Desde hace dos décadas, estos nuevos talentos hacen florecer las iniciativas más diversas: desde la restauración de los jardines históricos hasta la creación de obras totalmente extravagantes.. El resultado: mientras que en 1991, Michel Racine, autor de Guide des jardins de France [Guía de los jardines de Francia], inventariaba 150 jardines con cualidades paisajísticas y botánicas extraordinarias, hoy la guía cuenta con 750.. Preservar un jardín es por esencia un arte efímero.. Por temor a una pérdida de biodiversidad, los jardineros cuentan con el trabajo de conservación del Jardín de las Plantas de París1, o la rosaleda de L Haÿ-les-Roses2 (Val-de-Marne).. La plantación de bambúes de Prafrance3, en Anduze (Gard), con sus 700.. 000 bambúes contribuye incluso a proteger al oso panda.. Junto a estos importantes centros de conservación, proliferan iniciativas más modestas pero no por ello menos notables.. Desde 1989, Pierre Paris, un jardinero apasionado, recorre el planeta para reunir, en su arboreto de Prés-des-Culands4, en Meung-sur-Loire (Loiret), una colección única de 400 especies de acebos (Ilex), que podemos descubrir a la sombra tamizada de un bosquecillo.. Jardines a la francesa.. La restauración de parajes históricos viene conociendo un auge considerable.. La empresa más espectacular concierne a los famosos jardines "a la francesa" imaginados en el siglo XVIII por André Le Nôtre, el jardinero de Luis XIV, en Vaux-le-Vicomte, en Sceaux y por supuesto en Versalles, que es el ejemplo más acabado.. Esta inmensa ópera de vegetación, mármol y bronce de casi 800 hectáreas, salpicada por una multitud de albercas y fuentecillas, en la actualidad es objeto de una importante campaña de renovación bajo la dirección de Pierre-André Lablaude.. Las Tuilerías (París) o el jardín del castillo de Cormatin (Saône-et-Loire) son otros ejemplos de rehabilitación de jardines de época clásica hechos con acierto pero con un espíritu más contemporáneo.. Jardines floridos.. También podemos descubrir de nuevo el encanto de los jardines de la Edad Media, recreados, con mayor o menor autenticidad, a partir de libros de horas, grabados o tapices de época.. Aunque el jardín gótico del museo del uvre Notre-Dame, en Estrasburgo, remonte a 1931, los de Uzès (Gard), los del museo de Cluny (París) o del priorato de Salagon, en Mane (Alpes-de-Haute-Provence), son más recientes.. De forma cuadrada o rectangular, rodeados por un cerco de ramas entrelazadas, en estos jardines crecen plantas simples, aromáticas, ornamentales o de hortalizas.. En el castillo de la Guyonnière, en Beaulieu-sous-Parthenay (Deux-Sèvres), así como en el jardín de los Cinco Sentidos de Yvoire (Haute-Savoie), la Edad Media también ha servido de base al paisajista Alain Richert para realizar, en una isla, un jardín moderno cuyos motivos (coles, sauces, frutas, mariposas.. ) son el pretexto para una cascada de sensaciones.. Creados a principios del siglo XX por el doctor Carvallo, propietario del lugar, los jardines del castillo de Villandry (Indre-et-Loire) constituyen sin duda la obra de restauración más acertada.. Su incomparable jardín florido (12.. 500 m2) ofrece arriates cromáticos que forman cuadros decorativos con motivos geométricos complejos.. Gracias a los encargos públicos y a las innumerables iniciativas privadas, surgen nuevos jardines en clara armonía con la época moderna y con un sinfín de ideas: yermos ajardinados, jardines minerales o botánicos, jardines de olores, colores, o dedicados al agua, al fuego.. La técnica ecológica de Gilles Clément ha dado origen al "jardín en movimiento" (parque André-Citroën, en París), especie de terreno baldío bucólico que reivindica hasta las malas hierbas.. La plantación masiva de gramíneas de François Brun y Michel Pena en su jardín "Atlántico", suspendido en la estación Montparnasse, también evoca la libertad de los parajes salvajes y crea una sensación de exotismo en pleno París.. En otro estilo, Pascal Cribier imaginó, en Méry-sur-Oise (Val d Oise), un jardín experimental concebido sobre la dinámica del agua en sus diferentes estados: sólido, líquido o gaseoso como referencia al propietario del lugar, el grupo Vivendi Universal.. Creación contemporánea.. Las otras regiones tampoco se quedan a la zaga, incluso en los pequeños municipios está brotando el arte del jardín.. Los jóvenes paisajistas Anne-Sylvie Bruel y Christophe Delmar han sabido regenerar con inteligencia el paraje devastado de la cantera de Biville (400 habitantes), en Manche, desapareciendo detrás de un paisaje de nuevo "natural", a pesar de la presencia de un corte vertical de más de 40 metros de altura.. Creados en 1996 por los paisajistas Katryn Gustafson y Philippe Marchand, los "jardines de la imaginación" de Terrasson-la-Villedieu, un pueblecito de Dordogne, ocupan casi seis hectáreas en la ladera de una colina.. Con fuerza y simplicidad, el parque invita a un recorrido sensual donde la perspectiva, los vegetales y la omnipresencia del agua realzan las cualidades naturales del paraje.. Por último, también cabe citar el parque urbano de Issoudun (Indre), realizado por Michel Desvignes y Christine Dalnoky y, sobre todo, el extraordinario jardín zen de Erik Borja, en Beaumont-Monteux, en Drôme.. El poeta-jardinero ha moteado de columnas de basalto un ondulante mar de boj que, en olas sucesivas, conducen hacia un estanque rodeado de esencias mediterráneas.. Una auténtica maravilla.. 57, rue Cuvier, 75005 París.. Tel.. : (33-1) 40 79 30 00.. www.. mnhn.. fr/expo/lieuxMNHN/TextesFrancais/pageexpo.. 2.. Creada en 1899, la rosaleda presenta una fabulosa colección de 3.. 100 especies y variedades.. Avenue du Général-Leclerc, 94240 L Haÿ-les-Roses.. : (33-1) 43 99 82 80.. cg94.. net/nature/espaces_verts/parcs_departementaux/parcsf.. htm.. 3.. 30140 Anduze.. : (33-4) 66 61 70 47.. bambouseraie.. fr.. 4.. Pueden obtenerse las direcciones de los parques y jardines de Francia consultando el sitio Internet: www.. parcs-jardins.. com.. Invitación a los sentidos de los "jardines de la Imaginación" (Dordogne).. El Festival Internacional de los Jardines.. Desde hace diez años en Chaumont-sur-Loire, el Conservatoire International des Parcs et Jardins et du Paysage [Conservatorio Internacional de Parques y Jardines y del Paisaje] organiza un festival particularmente original: propone a los paisajistas y a los artistas en general crear jardincillos efímeros.. Entre los casi trescientos imaginados, los 150.. 000 visitantes anuales han visto los muros vegetales de Patrick Blanc, los cercos de sauces trenzados de Ingrid y David Drew, el cuadrado de hortalizas de Jean-Paul Collaert.. Del 15 de junio al 15 de octubre de 2002, el festival ofrece un tema excitante: el erotismo, ilustrado mediante jardines con títulos tan elocuentes como ¡Ven!, El jardín de la embriaguez, Y viceversa, El soplo de Eros, Los pétalos del deseo.. E.. T.. Conservatorio Internacional de Parques y Jardines y del Paisaje.. 41150 Chaumont-sur-Loire.. : (33-2) 54 20 99 22.. chaumont-jardins.. Los jardines exóticos de la Riviera.. Gracias al clima mediterráneo, la Costa Azul posee un importante patrimonio de jardines exóticos públicos y privados: las villas Noailles de Grasse y de Hyères, los jardines Hanbury, la villa Van Rahmeh, el jardín Fontana Rosa, las Colombières, el invernadero de la Madone, la villa Ile-de-France (jardín del museo Ephrussi Rothschild).. Entre los más recientes, destacan el parque floral Ph nix con colecciones de plantas excepcionales, o la finca del Rayol, reorganizada por Gilles Clément para el Conservatorio del Litoral, que cuenta con una extraordinaria sucesión de paisajes chilenos, neozelandeses o sudafricanos.. La mayoría de estos jardines están abiertos al público.. Para profundizar.. Le guide des jardins de France [La guía de los jardines de Francia], de Michel Racine, ed.. Hachette Guides Tourisme, París, 2002, 350 páginas, 32 euros.. Jardins en France [Jardín de Francia], de Michel Racine, ed.. Actes Sud, Arles, 2001, 450 páginas, 25,76 euros.. ::: Noticia generada a las.. 10:50 PM.. ART DES JARDINS Vers une nouvelle politique.. 2003 : une année de rêves verts et fleuris.. Fuente: Le Figaró.. Fecha: 7-9-02.. Autora:Martine Gérardin.. [06 septembre 2002].. A l'occasion d'un déplacement effectué lundi dernier en Touraine, pour visiter le Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire et le château de Villandry, le ministre de la Culture, Jean-Jacques Aillagon, a exprimé l'attachement de son ministère pour les jardins et l'art du paysage, qu'il a qualifié de projets culturels d'excellence et dont il a souligné l'importance dans l'histoire et la culture françaises.. Il a alors énoncé les grandes lignes d'une nouvelle politique culturelle en faveur du patrimoine existant et du renouvellement de la création.. Cette volonté d'action s'exprime d'ores et déjà par la nomination de Nelly Tardivier, anciennement en charge du domaine de Bagatelle, comme chargée de mission jardins au ministère, et par un projet d'instauration d'un conseil supérieur des jardins de France composé d'experts.. Afin de sensibiliser rapidement le public à la qualité et à la diversité des parcs et jardins, il a annoncé le lancement, dès le week-end de la Pentecôte 2003, d'un événement national annuel de grande envergure qui pourrait s'intituler « J'ai descendu dans mon jardin ».. Plusieurs objectifs ont d'ores et déjà été définis dans le cadre de la nouvelle politique ministérielle.. Le premier consiste à assurer la pérennité des  ...   sont au rendez-vous : le circuit fait passer le visiteur à travers des rangées de cannes à sucre qui le frôlent, il circule sur un sol élastique de copeaux de caoutchouc noirs, tandis que des haut-parleurs dissimulés chuchotent les éléments d'un monologue indistinct.. Entrelacés (de Charline Pipard, Anne Levillain, et Pierre Gragnic) offre la même atmosphère rouge et noire - un contraste très recherché cette année.. Cette élégante pergola en forme de guêpière est prise d'assaut par une végétation grimpante.. Sa teinte encre de Chine est relevée par l'écarlate des plants de sauge.. La réussite tient souvent à la simplicité.. Le Nid de marsupilami, hommage rendu par les élèves du Conservatoire à Franquin, père de cet animal fabuleux, consiste en une très belle nacelle d'osier tressé, accrochée à un arbre d'où l'on peut admirer une mare bleue de zinnias, de lavandes et de passiflores avec, au second plan, la silhouette blanche du château.. On peut ne pas connaître l' uvre du designer danois Vernon Panton dont Green Phantasy Landscapeest la transposition végétale réussie.. Celle-ci est bricolée par un quatuor inventif (Philippe Dutertre, Grégorie Dutertre-Reynès, Arnauld Delacroix et Patrick de Bruyn) qui a imaginé une structure cubique à partir de fils de fer et de plaques de contreplaqués, envahie par une population de clématites et de chèvrefeuilles.. Laurence Jouhaud, Marc Daufresne et Sophie Renaudin illustrent une légende chinoise, La Tisserande et le Bouvier, prétexte à une variation sur le thème du yin et du yang : la simple juxtaposition de grands cycas chemisés de paille et de fleurs d'un rouge turgescent suffit à évoquer une ambiance torride.. Encore plus minimaliste, L'Eloge de la siesteconsiste en une simple banquette d'herbe, en demi-lune, placée face à la Loire qui surgit entre deux bosquets de bambous.. Cette réussite destinée à pousser les plus timides à faire une déclaration est signée par les Maîtres jardiniers/ Green and Garden.. Parmi les créations plus élaborées, il faut noter les Pétales du Désir et Desert Sea.. Les pétales du premier sont de chanvre.. Ce matériau est tissé, torsadé, tendu, tordu sur des armatures métalliques qu'escaladent des plantes grimpantes, tandis qu'au centre de cette fleur monstrueuse se trouve une épaisse tapisserie dont les tentacules effilochés sont teintés de rouge sang.. Cette belle réalisation a été imaginée par Pierre Ménard, Chantal Dugave, Franck et Aude Franjou.. Desert Sea, le jardin le plus intrigant de Chaumont, est l' uvre des Américains Andy Cao et Stephen Jerrom, tous deux d'origine asiatique.. Derrière un rideau de bambous se développe un théâtre immobile, au sol minéral, et dont les végétaux sont les acteurs muets - le jardin, comme l'érotisme, est d'abord une matière de rêve.. Le Jardin des miroirs, déjà présent l'an dernier (Martina Barzi, Josefina Casares et Cie), continue de troubler le promeneur qui voit son image se multiplier tandis que s'ouvrent, sous ses yeux, des perspectives virtuelles.. La Main coulante, enclave méditerranéenne en pays de Loire, créée par les jardiniers du Conservatoire en 2001, est toujours aussi subtile, avec son eau murmurante qui court dans une rambarde de fer.. Et, pour notre bonheur, les murets de pierres du jardin palestinien sont encore au rendez-vous.. Cet écho du travail que Bruno Marmiroli a réalisé en 2000 à Bethléem est désormais planté de chardons et d'ombellifères.. Car, paradoxalement, la réussite du festival de Chaumont - triomphe de l'éphémère ! - tient aussi au temps, acteur essentiel des jardins.. En dehors des parcelles où s'épanouissent les créations annuelles, le parc du Conservatoire acquiert peu à peu une véritable épaisseur.. Il forme désormais un tout avec ses parterres changeants, mais aussi ses massifs de plantes vivaces, ses vestiges de jardinets appelés à durer, ses créations pérennes (le Sentier des fers sauvages ou la Vallée des brumes).. Cette physionomie, qui doit beaucoup au collage, reflète assez bien l'éclectisme de notre temps.. Avec son côté brouillon, jamais en retard d'une mode, ses références et ses clins d' il, ses partis pris et ses tics irritants, Chaumont - avec son directeur, Jean-Paul Pigeat - à réussi à créer un vrai jardin du XXIe siècle.. Un jardin qui nous ressemble.. onzième festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire, Conservatoire international des parcs et jardins et du paysage, Ferme du château, Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher, à 17 km de Blois).. Tél.. : 02-54-20-99-22.. Tous les jours de 9 h 30 à la tombée de la nuit, jusqu'au 20 octobre.. De 3,20 à 8.. Visites guidées gratuites.. les jardins du futur, par Jean-Paul Pigeat, éd.. du Conservatoire international des parcs et jardins et du paysage, 192 p.. , 23.. 10:21 PM.. Monuments nationaux français au vert ce week-end.. Fuente: Wanadoo/AFP.. Fecha: 2-6-02.. Topiaire ou jardin anglo-chinois, potager ou jardin à la française, plus de quarante monuments nationaux se mettent au vert aujourd'hui et dimanche, en ouvrant au public leurs jardins secrets à l'occasion du premier "Monum vert".. Cette plongée inédite dans le "patrimoine vert" des monuments historiques, tel le jardin gothique du Mont-Saint-Michel, s'accompagne d'animations, dont certaines se prolongeront jusqu'à la fin du mois, voire de l'été.. Au programme: visites guidées, ateliers de jardinage, observation de la faune et de la flore, promenades, démonstrations, dégustations, expositions, spectacles.. Rien ne manquera à la fête des jardins médiévaux, réguliers, fleuristes ou expérimentaux, des parcs paysagers, forestiers, potagers ou des vergers.. On observera les chauve-souris à l'abbaye de Silvacane ou le lézard des ruines, une espèce unique, du château d'If, en rade de Marseille, et pour la première fois, on visitera le jardin médiéval du château du Haut-Koenigsbourg (Bas-Rhin).. Les amateurs d'art des bouquets s'entraîneront au château de Bouges (Indre) et ceux d'espaces clos sauront tout de "L'eau dans les jardins monastiques", lors d'une conférence à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon.. Même les enfants les plus rétifs aux charmes de la nature devraient céder à l'engouement: promenades en calèches, spectacles équestres, jeux de pêche à la ligne, construction de cabanes, ateliers d'apiculture, concours d'herbiers leur seront proposés.. Entre une "consultation verte", donnée par un des deux cent-soixante jardiniers des domaines de l'Etat (un "métier d'art" relevant de la filière instituée en 1991 par le ministère de la Culture) ou la lecture du "Roman des jardins de France- leur histoire, par Denise et Jean-Pierre Le Dantec (Ed.. Bartillat), il convient de cultiver son petit "Monum vert".. A Paris, la librairie des Jardins, au coeur du jardin des Tuileries, propose quelque 3.. 500 ouvrages liés aux jardins, mais aussi aux monuments nationaux.. Enfin, on peut consulter sur Internet tous les détails concernant cette première édition de "Monum vert" (www.. monum.. fr).. 10:17 PM.. La leyenda de Rostand y Cyrano revive en su jardín de Kanbo.. Fuente: Deia Diario de Euskadi.. Fecha: 21-4-02.. Autor M.. J.. G.. Del 18 al 20 de mayo se celebrará en la villa Arnaga de Kanbo el Salón del Arte del Jardín.. Bilbao.. LA VILLA ARNAGA de Kanbo llama la atención por la.. magnífica presencia de los jardines que rodean la casa.. que Edmond Rostand encargó al arquitecto Tournaire,.. como resultado de su propia fantasía literaria y.. artística llena de balaustradas, parterres, escaleras,.. terrazas, estanques y paseos floridos.. Rostand, nacido en 1868 en Marsella, ha pasado a la.. historia fundamentalmente por el éxito de Cyrano de.. Bergerac , que el autor estrenó en París en 1897.. En.. 1900, el escritor descubrió el País Vasco en un viaje.. entre lecturas de Víctor Hugo y multitudes que le.. aclamaban por su éxito.. Poco después, fascinado por el.. clima y la tranquilidad balnearia de Kanbo, decidió.. quedarse a vivir allí y edificar su propia mansión:.. Arnaga.. Se dice que el escritor puso tanto.. entusiasmo en la construcción de esta villa, que su.. labor literaria, en ese momento la obra.. Chantecler , se resentía porque estaba siempre.. pendiente de cuanto hacían los arquitectos a los que.. debía dar su aprobación.. Arnaga es una villa de estilo vasco, cuyos.. jardines, totalmente a la francesa , fueron.. diseñados por el propio Rostand que consultó para ese.. capricho obras de los siglos XVII y XVIII.. El interior.. de la casa que se puede visitar hoy en día, igual que.. su entorno fue encargado a decoradores famosos de la.. época, como Gaston Latouche, Georges Delaw y Helene.. Dufau, pero siempre estaba sometida al gusto del.. escritor que marcaba las pautas.. Al final, una vez.. instalada la familia Rostand en este lugar, la casa se.. convirtió en el centro intelectual de la zona y.. aparecía siempre lleno de visitantes, artistas y.. personajes famosos, entre ellos Coquelin, el primer.. actor que encarnó con enorme éxito a Cyrano de.. Bergerac.. Sin embargo, con el paso de los años Rostand se fue.. aislando en esta casa, volcado en el esplendor de sus.. rosas y de estos jardines que hoy son leyenda, hasta.. el punto que en 1918 el poeta llegó a escribir: «No.. quiero más que una cosa, terminar mi vida en mi.. jardín».. Sin embargo, enfermó en un viaje a París.. donde le sorprendió la muerte a finales de 1918 a los.. cincuenta años.. El próximo mes de mayo, del 18 al 20, su villa.. preferida le recordará con el I Salón del Arte del.. Jardín, en el que se han inscrito cerca de 50.. expositores y se esperan cerca de 5.. 000 visitantes,.. auténticos virtuosos de la jardinería, en ese fin de.. semana.. La organización corre a cargo del Ayuntamiento.. de Kanbo, donde hay un teléfono de información:.. 0559937430 (de lunes a miercoles).. 10:12 PM.. sábado, octubre 05, 2002 :::.. Vive.. 10:43 AM..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2002_10_01_arfrancia
    Open archive

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: sábado, noviembre 23, 2002 :::.. Serlio, auteur surprise d'un château picard mystérieux.. Fecha: 23-11-02.. Autores: Frédéric Edelmann et Emmanuel de Roux.. lemonde.. fr/imprimer_article_ref/0,5987,3246--299341,00.. L'architecte de la Renaissance Sebastiano Serlio vient de se voir attribuer la paternité du château de Troissereux au terme d'une enquête minutieuse.. Féru d'histoire et de généalogie, Franck Rolland a suivi, de réseaux d'influence protestants en messages cryptés du XVIe siècle, la piste du maître italien.. Troissereux (oise) de nos envoyés spéciaux.. Village rural, Troissereux, à 6 kilomètres de Beauvais, dans la vallée du Thérain, est en passe de deve-nir un dortoir pour le chef-lieu de l'Oise.. Les pavillons poussent jusqu'en face du château, un remarquable édifice Renaissance, construit en brique, cerné de douves.. Edifiés sur un plan en L, les deux corps d'édifice, dissymétriques, sont reliés par une tour au profil singulier.. Ronde à la base, carrée dans sa partie haute, elle finit coiffée par une toiture pyramidale que signale une girouette représentant un soleil et une lune.. A l'intérieur, l'escalier à vis qui desservait le château témoigne d'une exceptionnelle maîtrise de l'architecture.. Le perron du corps de logis principal prend lui aussi le profil d'une pyramide à gradins, tronquée.. Lui répond à l'arrière, sur le parc, un escalier à double volée.. On remarque nombre de fenê-tres bouchées.. D'autres ont été ouvertes, vraisemblablement au XVIIIe siècle, date à laquelle l'intérieur du château a été entièrement redistribué autour d'un vaste escalier ajouté, semble-t-il, un siècle plus tôt.. L'auteur de cet édifice, bien entendu classé, était inconnu, ce qui semble avoir autorisé la mairie et les architectes des bâtiments de France (ABF) à prendre toutes les libertés par rapport aux règlements et à l'esprit du lieu.. La ferme voisine, probablement de la même main, a perdu son pigeonnier, rasé il y a quelques années, avec la bénédiction des autorités municipales et de l'ABF.. Or voici qu'un chercheur strasbourgeois, amateur mais opiniâtre, Franck Rolland, vient d'attribuer le château avec certitude à Sebastiano Serlio, architecte italien de la Renaissance, théoricien dont on ne connaissait, en France, que le château d'Ancy-le-Franc, en Bourgogne.. Quant au parc, c'est Bernard Palissy, homme aux mille talents, qui, sans guère plus de doute, le dessina.. Le château de Troissereux a été acheté, il y a une vingtaine d'années, par Pierre Tranié et son épouse.. Avec les moyens limités de leurs retraites, ils le maintiennent en état et accueillent seuls 24 000 visiteurs par an.. En décembre 1999, la tempête qui ravage la France enlève une partie des toitures et fait tomber plusieurs centaines d'arbres.. A la suite de cette catastrophe, leur ami Franck Rolland, passionné d'histoire et de généalogie, se met à examiner plus précisément ce qui reste du parc.. Son dessin, articulé par deux canaux parallèles, était traditionnellement attribué à Le Nôtre.. Mais la tempête  ...   on sait que Palissy fréquente le Beauvaisis, où résident son gendre et ses petits-enfants.. Dans ses Discours admirables (1580), un autre de ses ouvrages, il évoque "un nommé Trois Rieux, homme curieux et de bon jugement".. Rolland identifie le personnage avec le seigneur de Troissereux, une terre souvent orthographiée Troisse Reux.. Or ce seigneur est plus connu sous le nom de Jean de l'Isle-Marivaux, décédé en 1572.. Un protestant encore, lié aux Châtillon et dont le frère, Philippe, est un proche de Catherine de Médicis et du roi Henri III.. Claude de Marivaux, le fils de Jean, a embrassé la même confession.. Il sera un compagnon d'Henri IV.. Le chercheur alsacien croise et entrecroise les liens tissés entre ces grandes familles qui ont embrassé la Réforme.. Il est guidé dans ses recherches par Jeannine Garris- son, historienne du protestantisme.. Cette plongée généalogique le persuade que Palissy, au centre de ce bouillonnement calviniste, a bien travaillé pour la famille de Marivaux, dont le domaine a fait l'objet d'un aménagement hydraulique important, soutenu par le cardinal de Châtillon, pour protéger Beauvais des inondations.. Dans ses Discours admirables, Palissy nous donne une description précise de tels travaux.. RÉFÉRENCE À FONTAINEBLEAU.. "Le jardin dessiné par Palissy est une uvre symbolique qui renvoie à la Genèse et aux préoccupations de ses commanditaires calvinistes, explique Franck Rolland.. En tant que protestant, Palissy se devait de livrer son savoir.. Mais il le fait de manière oblique pour ne toucher que les initiés.. " D'où le discours crypté qui entoure, de livre en livre, l'évocation de l'ouvrage.. Pour identifier le château, il faut se reporter encore à Palissy.. Dans La Recepte véritable, il évoque Sebastiano Serlio, désigné par son seul prénom.. "Là encore, Palissy, fidèle à la parabole des talents, se devait de livrer le nom de celui qui est à l'origine de cet ensemble architectural", indique Franck Rolland.. Ce dernier va donc se plonger dans les sept livres publiés par Serlio.. Dans Le Sixième Livre, il découvre que le plan du château de Troissereux correspond à celui du Grand Ferrare, construit par l'architecte italien à Fontainebleau et aujourd'hui détruit.. Serlio, protégé du cardinal de Ferrare, lui-même proche de la huguenote Marguerite de Navarre, inclinait au protestantisme.. Il aurait réalisé en Picardie, vers 1544, pour un membre du petit cercle qu'il fréquente, une uvre proche de celle réalisée à Fontainebleau.. On trouve d'ailleurs à Troissereux quantité de détails architecturaux qui correspondent aux enseignements de Serlio.. Sabine Frommel, qui vient de publier un gros ouvrage sur l'architecte italien, est venue en Picardie.. Elle a reconnu, elle aussi, le dessin de Serlio dans ce beau bâtiment qui sort aujourd'hui de l'anonymat.. Un colloque devrait être organisé à la fin du printemps 2003 pour annoncer urbi et orbi la bonne nouvelle.. 3:51 PM..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2002_11_01_arfrancia
    Open archive

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: viernes, diciembre 06, 2002 :::.. Une référence pour la création paysagère.. JARDINS DE L'IMAGINAIRE.. -- Pôle touristique, ils sont la source d'un réseau d'animation à l'échelle européenne.. Fuente:Sudouest.. Fecha: 6-12-02.. Zona de referencia : Dordogne/Perigueux.. Création contemporaine sur plus de six hectares, dominant la ville, les Jardins de l'Imaginaire sont un pôle et une référence.. « Nous avons enregistré 40 000 entrées la saison passée.. Une progression de plus de 21 % par rapport à 2001 », dit Arsène Duret, conseiller municipal en charge du tourisme.. « Notre objectif est d'augmenter la fréquentation scolaire et celle des groupes.. » Une étude a également été lancée pour l'aménagement de la serre, qui permettrait d'ouvrir les Jardins et toute l'année.. Ces Jardins ont changé l'image de Terrasson, en lui donnant une vocation touristique, qui ne cesse de se développer avec la rénovation des vieux quartiers, où ont lieu maintenant  ...   soirées contées « Le Parfum des mots », rencontre de nouveau cirque pendant le festival d'été.. Dynamique.. Les jardins sont la source d'une dynamique autour de l'environnement et du paysage, qui s'est traduite par des initiatives les plus diverses.. Elles vont de la réalisation de jardins dans les établissements scolaires, par le Conseil général, au projet européen Poliphile : une quinzaine d'établissements scolaires de différents pays ont travaillé autour du texte de l'écrivain Francesco Colona, le collège Jules-Ferry était pilote en la matière.. Une opération « Terre d'utopie » vient de débuter dans le cadre des programmes nouveaux commanditaires de la Fondation de France, réflexion sur le paysage à l'échelle de canton, avec le concours d'architectes, de plasticiens.. Et ces projets vont prendre une dimension nouvelle en 2003.. Le Centre culturel de Terrasson devrait être bientôt reconnu comme Centre culturel européen des Jardins et du Paysage.. 7:57 PM..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2002_12_01_arfrancia
    Open archive

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: viernes, febrero 07, 2003 :::.. Des amis américains au secours des jardins de Le Nôtre.. Fecha: 4-2-03.. Curieuse impression qu'une balade, en ce début d'hiver, dans les jardins du château de Versailles.. Les arbres dépouillés de leurs feuilles permettent de mieux lire la structure, le squelette du parc.. Les chantiers en cours sont plus visibles, pour les mêmes raisons.. De la terrasse du château, en direction du canal, le parc semble avoir bizarrement rajeuni.. C'est sans doute un effet des replantations massives et de la taille en palissade de ces arbres moins hauts (18 mètres) que leurs prédécesseurs, dont la vieillesse dégingandée (50 mètres) avait donné aux jardins de Le Nôtre des allures de parc romantique - pas désagréable d'ailleurs.. Mais on sait que le rêve de tous les architectes en chef des Monuments historiques est de revenir à l'état originel d'un bâtiment ou d'un parc.. Même si ces retrouvailles sont plus qu'aléatoires.. L'origine s'apparentant souvent à un paradis définitivement perdu.. Nous avons alors droit, selon les convictions ou l'humeur du nouvel intervenant, à une recréation, une interprétation ou un pastiche.. Pour Versailles, en l'occurrence, les intempéries ont joué un rôle majeur.. Elles ont donné aux "en chef" un argument imparable pour justifier leur travail de résurrection.. La tempête de février 1990 a d'abord couché 1 500 arbres, mettant en évidence le vieillissement des végétaux, leur fragilité et la nécessité d'une replantation massive.. Les deux dernières avaient eu lieu dans les années 1770 et 1860.. Le parc avait alors subi des coupes plus que claires, comme en témoignent deux célèbres tableaux d'Hubert Robert (1733-1808).. Un plan de reboisement systématique fut donc élaboré sous la direction d'André Lablaude, nommé en 1993 responsable du parc.. L'ARGENT DES DÉCORS EN DUR.. La réalisation de ce plan fut entamée à partir du bas du parc (Grand Canal), en remontant le long de l'axe central et en élargissant peu à peu le périmètre vers la périphérie.. L'Etat finançant le végétal, le domaine de Versailles  ...   touché par la tempête (toitures soulevées, fenêtres éclatées, cheminées envolées).. Par ailleurs, la campagne "Un arbre pour Versailles", lancée par l'établissement public, a permis de lever 1,52 million d'euros.. Sans compter les dons en nature - près de 2 000 érables sont ainsi venus du Canada.. "Paradoxalement, la tempête nous a fait gagner trois ou quatre ans, reconnaît Hubert Astier.. Aujourd'hui, tous les dégâts de l'ouragan ont été réparés.. Et même au-delà.. Plusieurs bosquets ont ainsi été replantés : les Rocailles, le Rond Vert et l'Etoile.. On a reconstitué les allées de peupliers blancs d'Italie du Grand Trianon, dont le jardin régulier et le jardin anglais, très abîmé, sont en fin de travaux.. Les bains d'Apollon, imaginés par le peintre Hubert Robert et meurtris par le vent, sont en cours de replantation.. Mauvaise surprise : la fontaine de Latone est en train de s'effondrer : 4,5 millions d'euros sont nécessaires pour lui faire retrouver son équilibre.. En revanche, la réfection du bosquet des Trois Fontaines s'achève grâce au mécénat des American Friends of Versailles, qui ont versé plus de 4 millions d'euros (sur un total de 4,57 millions d'euros).. Le bosquet voisin, celui de la France triomphante, est en passe de retrouver sa fontaine (mécénat des Vieilles Maisons françaises) ; il reste à financer, au même endroit, l'arc de triomphe, qui célébrait les victoires de Louis XIV.. Mais il faudra trouver un mécène encore plus généreux si, comme le souhaite André Lablaude, on veut retrouver l'état original du Labyrinthe et ses 39 fontaines animales, réalisées d'après les Fables d'Esope et détruites dès le début du règne de Louis XVI - les sculptures de plomb sont en partie conservées dans les réserves du château de Versailles.. Une telle entreprise devrait dépasser les 18 millions d'euros.. Ce qui excède largement les moyens actuels de Versailles.. Même si, depuis un an, l'accès au Petit Parc (90 hectares) étant désormais payant, Hubert Astier a pu engranger plus de 3 millions d'euros supplémentaires.. 8:39 PM..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2003_02_01_arfrancia
    Open archive

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: martes, abril 29, 2003 :::.. Six mesures pour les parcs et jardins.. Le ministre de la Culture a présenté sa politique.. Fuente:.. Liberation.. Fecha: 25-4-03.. Autora: Anne Marie Fevre.. Evoquant clématites par ici, et rhododendrons par là, Jean-Jacques Aillagon présentait hier sa politique en faveur des parcs et des jardins.. Pour défendre ce «patrimoine vivant, fragile, ces espaces de créations» et consolider en France «la culture des jardins», il a énuméré une salve de six mesures.. Pour fédérer toutes les actions des différents ministères et les initiatives publiques et privées, la première mesure est la création d'un Conseil national des parcs et jardins.. Deuxième initiative, la signalisation et la protection des jardins dits «remarquables», qui bénéficieront d'un signe graphique spécifique.. Troisièmement, tous les jardins classés seront soumis à des plans de gestion, c'est-à-dire à un entretien régulier dans un programme pluriannuel, afin de prévenir des restaurations trop lourdes.. Au quatrième poste, soixante restaurations de jardins sont retenues : pour restituer un état disparu  ...   le jardin du château d'Oiron (Deux-Sèvres), où le parc fera écho à l'esprit cabinet de curiosité de la galerie, et le jardin de Nohant (Indre), de George Sand, où seront mis en valeur, en hommage à l'écrivain, «le minéral, le végétal et l'écriture».. Les autres lieux sont le couvent des Cordelières à Provins (Seine-et-Marne), le château de la Motte-Tilly (Aube), le château de Bussy-Rabutin (Côte-d'Or), la cathédrale de Saint-Dié (Vosges), l'abbaye de Jumièges (Seine-Maritime), l'abbaye de Sivalcane (Bou ches-du-Rhône).. Huit sites patrimoniaux, auxquels ne s'ajoutent que deux sites urbains : plusieurs espaces verts dans la cité de Carcassonne et le jardin de l'Ensad à Paris.. Quant au budget, il n'a été qu'effleuré par le ministre.. En sixième initiative, «l'emblème de cette politique» : la première édition d'une fête des jardins en France.. «Rendez-vous aux jardins» est ainsi donné les 23, 24 et 25 mai.. Huit cents lieux sont associés à cet hommage aux jardiniers, les écoles aussi avec l'opération «Adoptez un jardin».. 8:45 PM..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2003_04_01_arfrancia
    Open archive

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: domingo, junio 22, 2003 :::.. Fuente:.. Yahoo! notices.. Fecha: 23-5-03.. Le bonheur est dans le jardin jusqu'à dimanche.. PARIS (AP) - "Rendez-vous aux jardins", c'est l'invitation lancée par le ministère de la Culture au public de vendredi à dimanche.. Plus de 800 jardins, dont les trois quarts sont habituellement fermés aux visiteurs, ouvrent leurs grilles à l'occasion de cette première édition.. Jardins expérimentaux, botaniques, potagers, français, japonais, contemporains ou encore tout cela à la fois.. Les visiteurs auront l'embarras du choix dans la vingtaine de régions françaises qui participent à l'opération "Rendez-vous aux jardins", comme les régions Centre, Rhône-Alpes, Ile-de-France, Aquitaine ou Provence-Alpes-Côte d'Azur.. Les jardiniers seront mis à l'honneur samedi et partageront avec les visiteurs leur savoir-faire, livrant quelques secrets, techniques et conseils.. Ce sera aussi l'occasion de découvrir un métier parfois difficile, passionnant et complexe.. "Le jardinier est avant tout un optimiste qui ne craint pas les intempéries, qui compose avec le ciel et joue d'astuces.. C'est celui qui désire que l'on trouve dans son jardin des émotions, un bien-être de quelques instants", confie Françoise Droulez, du site "Sculptures et Jardins" à Bergueneuse (Pas-de-Calais), dans le dossier de presse de la manifestation.. Ces 800 parcs et jardins seront exceptionnellement ouverts jusqu'au crépuscule (environ 22h) afin de les découvrir sous un angle original.. Chaque lieu organisera à sa façon cette soirée, par le biais d'éclairages, de concerts ou de lectures.. Dimanche, ce sera au tour des propriétaires ou responsables des parcs et jardins de recevoir les visiteurs.. En Ile-de-France, des visites commentées seront organisées à Paris au jardin des Tuileries, tandis que l'arboretum de Verrière-le-Buisson (Essonne) sera exceptionnellement ouvert au public, qui pourra ainsi découvrir une collection remarquable d'arbres célèbres.. Mais les régions ne seront pas en reste.. On pourra ainsi découvrir la collection de bambous du jardin de Planbuisson au Buisson-de-Cadouin (Dordogne), les plantes médiévales du jardin ethnobotanique d'Antignac (Cantal), le jardin labyrinthique du Château de la Ballue à Bazouges-la-Pérouse (Ille-et-Vilaine), participer au jeu d'odeurs des jardins romans de Varenne-l'Arconce (Saône-et-Loire) ou au Bal des Topiaires des jardins du château de Brécy (Calvados).. AP.. Sur le Net: www.. rendezvousauxjardins.. culture.. 6:09 PM.. jueves, junio 19, 2003 :::.. Fuente.. : Le Figaro.. fecha: 23-5-03.. Propos recueillis par Martine Gérardin et Jean-Paul Mulot.. Le ministre de la Culture parle de la création et du patrimoine végétal français.. Aillagon : «Le jardin, un art majeur».. Les fenêtres du ministre, rue de Valois, donnent sur l'un des plus jolis jardins de Paris.. C'est là que Diderot allait s'asseoir, toujours vers cinq heures du soir, «qu'il fasse beau, qu'il fasse laid».. Redessinés par André Le Nôtre en 1674 (les six parterres sont devenus quatre), les jardins du Palais-Royal ont été repensés par Mark Rudkin en 1992.. On ne sait si Jean-Jacques Aillagon a décidé de lancer la grande fête des jardins et des jardiniers en s'y promenant.. Quoi qu'il en soit, profitant de la première édition du «Rendez-vous aux jardins» (1), il parle de «cet art à la rencontre de tous les arts».. LE FIGARO.. - Votre intérêt pour les jardins trouve-t-il sa source dans des souvenirs d'enfance ou est-il lié à des découvertes, des expériences personnelles plus récentes ?.. Jean-Jacques AILLAGON.. - Cet amour des jardins n'est pas récent, il est né très tôt.. Dans le potager familial, je me réservais un «petit carré».. Je plantais mes radis, mes haricots grimpants, mes ignames, mes glaïeuls, mes dahlias.. Je faisais mes semis, mes replants.. C'est effectivement une passion qui remonte à l'enfance.. Quel est le jardin, public ou privé, qui vous a été ou vous est encore le plus cher ?.. Le jardin public, c'est peut-être celui que j'ai découvert lors de mon enfance aussi, le jardin de la Pépinière à Nancy.. Le jardin privé, c'est celui que je n'ai plus et que je rêve de retrouver.. Quels sont les styles de jardin qui vous touchent le plus : jardins formels, jardins d'esprit médiéval, jardins Renaissance, jardins de curé ou de grand-mères, jardins ouvriers, potagers, jardins classiques à l'anglaise, autres jardins du monde (jardins orientaux, asiatiques, zen, etc.. ), créations contemporaines ?.. J'aime les jardins sous toutes leurs formes, car chacune est l'expression d'un goût ou d'une nécessité, chacune s'inscrit dans un paysage particulier, reflète une époque particulière.. Quels sont les végétaux qui vous plaisent : votre fleur, votre arbre ou arbuste préféré par exemple ?.. En Bretagne, en Normandie, dans le Pays de Caux, j'ai appris à aimer ce qui prospère dans des terres acides.. J'aime donc les associations de rhododendrons, d'hortensias, de clé matites.. Dans un jardin, quel moment de la saison ou du jour vous semble-t-il le plus agréable ?.. La saison la plus agréable, pour moi, ce sont les beaux jours de la fin mai, du début juin, la période précisément durant laquelle j'organise ce premier «Rendez-vous aux jardins».. J'aime découvrir un jardin au petit matin, quand l'humidité de la nuit laisse encore ses traces.. J'aime aussi m'y promener en fin de journée, quand les senteurs s'exhalent, lorsque «les sons et les parfums tournent dans l'air du soir».. L'art du jardin ne fait pas partie des arts majeurs et il fut un temps même où le jardin n'était plus à proprement parler considéré comme un art, même mineur.. Pour vous, le jardin est-il un art et quelle place occupe-t-il parmi les arts ?.. Je ne partage pas cette opinion.. D'autres avant nous savaient que le jardin est au contraire un art majeur.. J'en veux pour preuve la beauté intacte des jardins de Versailles ou la poésie encore perceptible du parc de Méréville, dessiné par Hubert Robert.. L'art du jardin est à la rencontre de tous les arts et comme tous les arts, il demande une formation, une discipline, une vision.. En 1625, sir Francis Bacon écrivait qu'on verra toujours «les hommes bâtir avec majesté avant de jardiner avec finesse, comme si le jardinage était l'art suprême».. Quelles sont pour vous, parmi les paysagistes, créateurs et concepteurs de jardins, propriétaires, jardiniers, écrivains ou artistes du passé, les personnages emblématiques du monde du jardin, qui vous semblent des références ?.. Pour n'en citer que quelques-uns, je pense à des créateurs comme Claude Mollet, Thomas Blaikie, Capability Brown, Achille Duchêne, Russell Page, Gertrude Jekyll, ou à des propriétaires comme Albert Kahn dont les jardins traduisent une utopie.. Cette variété me confirme dans l'idée que le jardin est un art majeur qui a passionné toutes les époques.. Quels sont ceux, connus ou méconnus, parmi nos contemporains, qui vous semblent des références, parce qu'ils vous ont le plus touché et appris en ce domaine ?.. Je pense à Peter Wolkonsky dont le jardin est l'oeuvre d'une vie.. A Kerdalo, il a montré comme peintre sa maîtrise des formes et des couleurs, comme botaniste sa science des végétaux et comme architecte son sens du paysage.. Qu'est-ce qui caractérise le  ...   Quels ont été les critères déterminants pour le choix des projets et des sites ?.. Dix nouveaux jardins seront créés sur les cinq années à venir.. Mon choix s'est arrêté sur les sites de Bussy-Rabutin, Carcassonne, Jumièges, La Motte-Tilly, Nohant, Oiron, Paris, Provins, Saint-Dié et Silvacane.. Je souhaitais qu'il s'agisse de sites variés répartis sur le territoire national de façon harmonieuse, de sites tombés en déshérence ou meurtris par la tempête.. Je tiens à ce qu'à l'occasion de ces créations, une nouvelle génération de paysagiste voit le jour.. Comme vous le savez, nous avons en France une pléiade de paysagistes de renom qui ont porté notre savoir-faire sur tous les continents.. Je suis certain que dans leur sillage, de nouveaux noms émergeront.. (1) La liste complète des jardins ouverts au public les 23, 24 et 25 mai à l'occasion de l'opération «Rendez-vous aux jardins» est consultable sur le site www.. rendezvousauxjardins.. Les jardiniers décorés.. Les 20 et 21 mai dernier, plusieurs jardiniers ont été décorés par Jean-Jacques Aillagon :.. Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur :.. Jean Guéroult membre du Conseil national des parcs et jardins, fondateur et président d'honneur du Comité des parcs et jardins de France, administrateur des VMF, ancien président de l'Union des associations européennes de demeures historiques, propriétaire et jardinier du donjon de Ballon (Sarthe).. Officier de l'ordre des Arts et des Lettres :.. Claude Baudet chargé de mission au Bureau des jardins et du patrimoine paysager de la direction de l'architecture et du patrimoine (fut jardinier à Versailles puis jardinier en chef au domaine national de Compiègne).. Chevaliers de l'ordre des Arts et des Lettres :.. Armand Avice jardinier en chef du domaine national de.. Marly-le-Roi.. Stéphane Bailly jardinier au domaine national de Compiègne.. Gilles Barnier jardinier en chef du château de Bouges.. Jacques Beccalletto responsable des cultures au Potager.. du Roi à Versailles.. Claude Bichon jardinier en chef du château de Talcy.. Patrick Chaudoy chef jardinier du château de Villandry.. Thierry Colibeau jardinier au domaine national de Versailles.. Jean-Luc Dargent jardinier en chef du domaine national.. de Champs-sur-Marne.. Patrice Gagé jardinier en chef des Tuileries et du Palais-Royal.. Bernard Mandô Responsable paysage et horticulture du bois de Boulogne, ancien jardinier en chef du domaine de Bagatelle.. Daniel Millet jardinier en chef du domaine national de.. Fontainebleau.. Noël Pasquier jardinier au château de Carrouges.. Enfin, Alain Baraton, chef du service des jardins de Trianon Etablissement public du musée et du domaine de Versailles.. et Joël Cottin, chef du service des jardins de Versailles,.. recevront ultérieurement les insignes de chevalier de l'ordre national du Mérite.. Le Figaro.. Le Conseil national des parcs et jardins.. Sous la présidence de Jean-Pierre Bady, conseiller maître à la Cour des comptes, le Conseil comprend les membres suivants :.. Ministère de la Culture et de la Communication.. Michel Clément, directeur de l'architecture et du patrimoine ; Martin Béthenod, délégué aux arts plastiques ; Christophe Vallet, président du centre des monuments nationaux ; Pierre Chatauret, directeur régional des affaires culturelles ; Marie-Christiane de la Conté, conservateur régional des monuments historiques ; Alain Baraton, jardinier en chef au domaine national de Versailles ; Bruno Chauffert-Yvart, architecte des bâtiments de France ; Pierre-André Lablaude, architecte en chef des monuments historiques.. Autres ministères.. Gérard Lebourdais, sous-directeur du soutien au territoire et aux acteurs ruraux au ministère de l'Agriculture et de la Pêche ; Guy Fradin, directeur de la nature et des paysages au ministère de l'Écologie et du Développement durable ; Michel Radelet, inspecteur général du tourisme au secrétariat d'Etat au Tourisme.. Collectivités territoriales.. Jean-Pierre Becquet, représentant de l'Association des maires de France ; Marc Pommereau, président du conseil général d'Indre-et-Loire ; un président de conseil régional désigné par le président de l'Association des régions de France.. Associations choisies en raison de leurs compétences dans le domaine des parcs et jardins.. Marie-José Aumonier, chargée de mission à la Fédération nationale des CAUE ; Henri Carvallo, secrétaire général de la demeure historique ; Rosamée Henrion, Société nationale d'horticulture de France ; Philippe Gérard, président des parcs botaniques de France ; Philippe Toussaint, président des Vieilles Maisons françaises ; Didier Wirth, président du Comité des parcs et jardins.. de France.. Personnalités qualifiées choisies en raison de leurs compétences dans le domaine des parcs et jardins.. Michel Baridon, historien des jardins ; Pascal Cribier, paysagiste ; Patrice Fustier, propriétaire créateur des «Journées des plantes» de Courson ; Jean Guéroult, propriétaire, fondateur du Comité des parcs et jardins de France ; Monique Mosser, historienne des jardins, chercheur au CNRS ; Jean-Paul Pigeat, directeur du Conservatoire international des jardins de Chaumont ; Jacques Postic, président de l'Association française des directeurs de jardins de ville ; Gabrielle van Zuylen, écrivain.. 10:46 PM.. Fuente.. : Wanadoo.. Quelque 900 parcs et jardins ouvrent leurs portes ce week-end pour les "Rendez-vous aux jardins" une manifestation désormais annuelle qui a lieu à l'initiative du ministère de la Culture et de la Communication.. PARIS (AFP).. Les parcs et jardins nationaux, régionaux et privés dans toute la France sont associés à ces rendez-vous, destinés à faire mieux connaitre cette partie du patrimoine.. Des animations, démonstrations de techniques de jardinage, conférences sur l'histoire des lieux sont au programme.. La liste des lieux de rendez-vous est sur le site du ministère (www.. Pour sa part, le ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon lance les festivités vendredi en visitant à Montreuil-sous-bois (Seine-Saint-Denis) des "murs à pêches".. Ces vergers en espaliers adossés à des murs couverts de plâtre (pour la réverbération) datent du 17e siècle et fournissaient en pêches la cour de Versailles.. Devenus jardins ouvriers au début du 20e siècle, ils sont maintenant cernés par la ville mais font l'objet de restauration.. Le ministre inaugurera ensuite deux allées restaurées du parc de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) et ira samedi en Touraine, "le jardin de la France", pour visiter le parc du château du Rivau à Léméré (Indre-et-Loire) et décerner le prix de poésie aux jardins de Talcy (Loir-et-Cher).. En préambule de ces Journées, M.. Aillagon a officiellement installé le Conseil national des parcs et jardins qui "a pour mission de conseiller le ministre dans les domaines de la connaissance de la protection, de l'entretien, de la restauration, de la promotion et de la création des parcs et jardins de France", selon le décret publié au Journal officiel.. Il est présidé par Jean-Pierre Bady, conseiller-maître à la Cour des Comptes et ancien directeur du patrimoine.. Ses 28 membres (conservateurs, architectes, jardiniers, représentants des collectivités territoriales et des ministères concernés) sont nommés pour trois ans et exercent leurs fonctions bénevolement.. Enfin mercredi, le ministre doit décorer de l'ordre des Arts et des Lettres une douzaine de jardiniers et paysagistes, dont plusieurs responsables des parcs, jardins et potager de Versailles qui contribuent à pérénniser l'oeuvre de Le Notre et La Quintinie, les inventeurs du "jardin à la française"..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2003_06_01_arfrancia
    Open archive

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: viernes, octubre 24, 2003 :::.. Fecha: 17-10-03.. Autora: Martine Geradin.. Un tour de France des jardins de persistants.. Si la règle a toujours voulu que les créateurs, pour conserver un équilibre visuel au fil des saisons, utilisent au moins un tiers de persistants dans les jardins, certains d'entre eux sont allés bien au-delà de cette proportion, créant des univers subtils où les nuances de verts et la forme des feuillages, ainsi que leur disposition sur les rameaux et les branches sont mis en valeur.. Voici notre sélection.. Le jardin botanique du château de Vauville, en Normandie.. Une merveilleuse et très inattendue jungle-palmeraie, surplombant la mer, tout au nord du Cotentin.. Cette création de Guillaume Pellerin et Cléophée de Turckheim répondait à la fois au besoin de composer un décor permanent nécessitant peu d'entretien et des ambiances exotiques propices au rêve.. Les palmiers et autres arbres et arbustes exotiques (cèdres du Japon, eucalyptus, cycas, cordylines, Yuccas, crinodendrons, euphorbes mellifères, echiums, etc.. ) y sont mis en scène avec beaucoup d'originalité et d'harmonie, dans un jardin poétique où l'eau joue un grand rôle.. Ouvert jusqu'à fin octobre.. Renseignements : 02.. 33.. 52.. 71.. 41.. Les jardins du château de Brécy, en Normandie.. Une succession d'époustouflantes terrasses à l'italienne, dans l'esprit du XVIIe siècle, dont l'ordonnancement majestueux, la géométrie parfaite, mettent en scène les sculptures de pierre, les topiaires d'ifs et les broderies de buis..  ...   86.. L'arboretum des Prés des Culands, dans le Centre.. Non loin de la forêt d'Orléans ce jardin robinsonne avec beaucoup de poésie dans un bois clairsemé et sillonné de rivières lentes.. Il abrite la collection nationale des houx, aux feuillages finement ciselés et panachés, et aux baies multicolores.. 38.. 63.. 10.. 49.. Les jardins du Manoir d'Eyrignac, en Périgord.. Impressionnants par leur beauté, ainsi que par leur entretien infaillible, magnifiques en toutes saisons, ces jardins verts composés d'ifs, de buis, de cyprès et de charmes ont tout misé sur les feuillages.. On ne peut qu'admirer sans modération le jardin français aux délicates broderies de buis, l'allée d'ifs taillés en pyramide, la rotonde de verdure et l'allée des charmes.. Trois étoiles ont été décernés par le Guide vert Michelin à ces jardins hors du commun.. Ouverts toute l'année.. Renseignements : 05.. 53.. 28.. 71 et www.. eyrignac.. Les jardins suspendus de Marqueyssac, en Périgord.. Dans un site à couper le souffle, surplombant toute la vallée de la Dordogne, ses châteaux et ses plus beaux villages, ce jardin insolite, très original, révèle des labyrinthes composés de plusieurs dizaines de milliers de buis anciens, encore taillés à la main, ainsi que des serpentins de romarin.. Un splendide parcours, à faire à pied ou en calèche, relie des chambres de verdure et longe les falaises, jusqu'au belvédère et aux cascades.. Ouvert jusqu'au 11 novembre.. 8:24 PM..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2003_10_01_arfrancia
    Open archive

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: viernes, enero 30, 2004 :::.. Fecha: 30-1-04.. Autora: Martine Gerardine.. Jardins de l Oise en roue libre.. Les plaines au nord de Paris sont le paradis des cyclistes.. Au nord de Paris, la verdoyante vallée de l Oise offre de multiples découvertes.. Châteaux et parcs prestigieux, belles demeures en escorte de fleurs.. Une aubaine pour les cyclistes qui, au départ de Senlis ou de Chantilly, peuvent rayonner par les routes traversières (1).. Depuis Senlis, il est possible de composer un circuit romantique, à effectuer de préférence en juin, au temps des roses.. Il a pour point de départ le château de Valgenceuse (XVIIIè) qui garde le souvenir des écrivains qui le fréquentèrent : Alexandre Dumas, Alfred de Vigny et Gérard de Nerval.. Le parc, attribué à Le Nôtre, a conservé sa structure et ses ornements originels : vases, statues, miroir d eau, glacière, colombier.. En direction d Ermenonville, à Borest, le jardin de Saint-Vincent, plus modeste, n en n est pas moins exquis.. En bordure de la forêt, traversé par une petite rivière (la Nonette), il met en scène l eau et de subtils mariages de fleurs, notamment de roses et de clématites.. A l abbaye royale de Chaalis, le parc dessiné par le cardinal d Este, abrite des arbres plusieurs fois centenaires.. Les roses y sont également en majesté avec plusieurs centaines de variétés.. De là, rejoindre Versigny.. Le château (XVIIIè) mérite d y être admiré, de même que le parc aux vastes perspectives attribué lui aussi à Le Nôtre, qui accueille à l automne une fête des plantes rassemblant pépiniéristes picards et belges.. Point d orgue de ce parcours romantique, le parc Jean-Jacques Rousseau, à Ermenonville.. Non seulement il abrite le tombeau du philosophe, mais il est l un des rares témoignages d un style bien particulier, celui du « jardin paysager de l homme sensible », imaginé par le marquis de Girardin.. Au départ de Chantilly, une autre promenade délicieuse s offre aux cyclistes.. Elle commence dans la ville royale..  ...   45 82 12 et.. oisetourisme.. 10:47 PM.. domingo, enero 04, 2004 :::.. DNA.. Fecha: 4-1-04.. Festival des deux rives.. Les 19 jardins et leurs concepteurs.. Dix-neuf projets de jardins éphémères ont été sélectionnés par les organisateurs du Festival des deux rives 2004.. Ces parcelles constitueront l'attraction paysagère permanente de l'événement sur la rive strasbourgeoise du Rhin.. Suite à un concours international, qui a suscité quelque 38 candidatures l'été dernier, un jury de spécialistes dirigé par Jean-Paul Pigeat, directeur du festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire, a retenu les lauréats au terme d'une série de délibérations et d'entretiens.. Dix-neuf parcelles végétales dont les surfaces varient de 214 à 880 m² leur seront réservées pendant les six mois du festival.. Les noms des projets et leurs concepteurs ont été confirmés lors de la récente soirée de présentation au sponsors (DNA du 19 décembre) : « Le ciel en baignoire » par Laurence Maurer, Jean-Louis Cura et Alain Soulier ; Oasis par Alvaro de la Rosa (Espagne) ; Eau Nirik de Marie Arnaud et Aurelle Igounet de l'atelier du Serpentaire ; Jeux d'eau (2 parcelles) par Aquatique Show International ; « Le fleuve-Fil d'eau » par Gabriel Milochau et Julien Pillaulut ; Tour végétale-Jardin zen par Patrick Blanc ; Jardin H2O de l'union nationale des entreprises paysagères ; « Jardiner, c'est dépolluer » par Guy Tarrieu et Benoît Decque ; « Vivre dans une yourte géante » par Catherine Linder et Dominique Henri ; La croisée des chemins par les établissements publics d'enseignement agricole d'Alsace ; « Le jardin appâts perdus » par Jean-Marc Bullet ; « Le jardin du Rhin chevelu » par Michel Danner et Jean Clauss ; Le jardin météorique par la ville de Bitche et les verriers de Meisenthal ; Jardin Narcisse par Bruno Kubler et Florence Lehmann ; Garden of nurturing Water par Miroslaw Sztuka (Pologne).. S'y ajoutent encore le Jardin méditatif-Les chemins de la vie, « La Noria/eau énergie » et un jardin-école, tous trois conçus par Fabrice Moireau.. 12:14 PM..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2004_01_01_arfrancia
    Open archive

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: domingo, febrero 22, 2004 :::.. Fecha: 16-2-04.. Autor: Institute Curie.. Institut Curie : Un Jardin pour la Vie, Une Jonquille pour Curie.. Avec ses couleurs chaudes et chaleureuses, la jonquille est l'une des toutes premières fleurs à apparaître en début d'année après avoir vaincu les rigueurs de l'hiver.. On lui attribue un caractère déterminé, synonyme d'espoir.. C'est pourquoi plusieurs associations canadiennes et anglo-saxonnes oeuvrant dans le domaine du cancer l'arborent fièrement.. « Adoptée » par l'Institut Curie, la jonquille est désormais en France un symbole d'espoir pour les centaines de milliers de personnes concernées par cette maladie.. Sensible au message d'espoir véhiculé par cette fleur, Truffaut a créé une jonquille baptisée du nom de l'Institut Curie.. Le 28 mars 2004, en partenariat avec les Monuments historiques, le Panthéon, la Mairie de Paris, Truffaut, et le soutien du Ministère de la Culture, un jardin de 30 000 jonquillles fleurira le Panthéon pour une manifestation exceptionnelle au profit de l'Institut Curie.. La mise en scène florale sera visible dès le bas de la rue Soufflot.. L'univers minéral du Panthéon sera métamorphosé.. Ses colonnes seront en partie recouvertes d'herbe.. La place sera arborée : des oliviers, symbole de vie, formeront un grand cercle agrémenté de bancs en bois.. Son parvis frontal deviendra, l'espace d'une journée, Un Jardin pour la Vie.. Décliné en labyrinthe, ce jardin éphémère fleuri de 30 000 jonquilles sera ouvert aux  ...   prestigieuse enseigne de la place Vendôme, fait paraître une page de publicité dans le Figaro magazine.. L agence de communication mandatée pour vanter les mérites du célèbre joaillier choisit la photo d une danseuse sculptée dans le buis.. Un cliché réalisé dans les jardins de Vaux-le-Vicomte.. Tombant sur la publicité, Nadine Roubakine, petite-fille d Achille Duchêne, paysagiste du début du XXe siècle, y voit une violation du droit d auteur, dont elle est l héritière.. Pourtant, Duchêne n est pas Le Nôtre.. Sauf que jusqu en 1923, il a travaillé à la restauration des jardins de Vaux-le-Vicomte et aurait créé à cette occasion plusieurs sculptures de buis, dont la danseuse.. En mai 2002, le tribunal de Paris reconnaissait en première instance la paternité de cette sculpture à Duchêne.. Son héritière n ayant pas été consultée par l agence de publicité, il lui accorde 5 000 e de dommages et intérêts.. L agence fait appel de la décision, ainsi que Patrice de Vogüè, actuel propriétaire du château.. « Je suis entré dans ce procès pour savoir quels sont les droits des uns et les possibilités d usage des autres », explique-t-il.. Pour lui, Duchêne a certes fait « un boulot épatant », mais dans un esprit de restauration, pas de création.. « Alors, je veux juste savoir si, à chaque photo prise, je dois verser 20 e à ses héritiers.. ».. 12:01 AM..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2004_02_01_arfrancia
    Open archive

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: jueves, marzo 25, 2004 :::.. Fecha: 12-3-04.. Le printemps à Auvers-sur-Oise et Ambleville.. VISITER.. Iris et narcisses en fête.. Doux présage d'une saison qui promet d'être riche en événements fleuris, le festival d'Auvers-sur-Oise, créé l'an dernier à l'occasion du 150e anniversaire de la naissance de Vincent Van Gogh, se pérennise et commence dès le 20 mars, par une exposition consacrée à l'iris et au japonisme (1).. Martine Gérardin.. [12 mars 2004].. Avant de déployer, en avril, ses falbalas de soie dans les jardins du château, la fleur messagère des dieux grecs suggère une promenade aux couleurs de l'arc-en-ciel.. Cette balade met en évidence le pouvoir de séduction de la fleur dont la grâce diaphane avait conquis les peuples de l'Antiquité, les rois de France, qui en avaient fait leur emblème la fleur de lis, par une étrange confusion linguistique, n'est autre qu'une fleur d'iris , mais aussi les civilisations d'Extrême-Orient qui lui attribuaient des valeurs symboliques de victoire, de protection et de pureté.. Au Japon, l'élégance subtile de cette plante, associant la souplesse aérienne des pétales, au graphisme sobre et linéaire du feuillage, a de tout temps fourni aux artistes des motifs d'inspiration pour les estampes, les soieries et les objets de la vie quotidienne : paravents, éventails, kimonos.. Autant d'oeuvres exposées à Auvers avec, notamment, des estampes réalisées par Hiroshige, Gello, Shuntei.. Cette exposition compte aussi nombre d'objets de décors créés en France à la fin du XIXe siècle, sous l'influence du courant japoniste initié par les expositions de Londres (1862) et de Paris (1867 et 1878) et relayé par les impressionnistes dont Van Gogh.. Faïences d'Émile Langeais, verreries de Daum, pièces de mobilier, illustrations, collections d'éventails, de timbres et de cartes postales rares, l'inventaire enchanteur réalisé au château d'Auvers, projette une lumière irisée sur un art de vivre raffiné.. Il souligne aussi l'importance d'un courant fondamental des arts, car il a renouvelé la façon d'aborder les motifs, la composition, le traité des couleurs.. Les amoureux des jardins et des fleurs trouveront également de quoi nourrir leurs conversations et leurs rêves auprès de la section botanique qui mettra en vedette l'iris ensata, de souche japonaise, mais prodiguera aussi force conseils pour la culture des iris d'eau ou de jardins.. Dès la mi-avril, ils pourront s'enivrer du parfum poudré et des couleurs chatoyantes des milliers de variétés épanouies dans le parc.. Le festival battra son plein aussi le 5 mai, lors de la fête des iris et des enfants, inspirée de la fête japonaise Tango-no-sekku, puis au moment du marché de l'iris, les 7, 8 et 9 mai, rassemblant les horticulteurs spécialisés.. La célèbre maison Cayeux baptisera alors l'iris Château d'Auvers-sur-Oise, un somptueux «papil lon» blanc nacré à sépales abricot et barbe mandarine.. Dans un registre aussi raffiné, l'Institut d'études supérieures des arts propose, le samedi 20, un inoubliable pré lude au printemps dans différents châteaux du Val-d'Oise, notamment au château d'Ambleville (2), au coeur du parc naturel régional du Vexin.. Le propriétaire des lieux, le commissaire-priseur Me Coutau-Bégarie, accueillera les visiteurs pour un délicat goûter blanc, puis les guidera dans ses jardins où les narcisses blancs dessinent, avec les ifs taillés, un échiquier géant.. Ce spectacle éphémère, d'une poésie rare, se tient sur l'une des magnifiques terrasses à l'italienne.. A 18 heures, une conférence sur les jardins Renaissance précédera le cocktail servi  ...   de l'ouvrage, guide historique indispensable à ce voyage, est bien plus clair : Jardiner à Paris aux temps des rois (2).. Car, ce qui est ici proposé, c'est une promenade dans tous les espaces plantés de la capitale et de ses faubourgs religieux, royaux, privés ou champêtres, puis publics.. Le cheminement enjambe cinq siècles, saute par-dessus les remparts sans cesse repoussés, entre guerre et paix, dans une lutte du lotissement contre la verdure.. Influence italienne.. Au Moyen Age, la cité est dense, vit dans l'insécurité donc en autarcie.. On y trouve peu de jardins, ils sont hors les murs, dans les monastères fortifiés comme celui de Saint-Germain-des-Prés.. Les communications, notamment fluviales, étant peu développées, pâturages, champs, vergers et vignes se situent aux portes de la ville.. A la Renaissance, sous l'influence italienne, naissent les premiers jardins royaux, comme les Tuileries et le Luxembourg, dessinés par André Le Nôtre.. Au XVIIIe, l'hygiénisme des Lumières est à la mode, des résidences de plaisance et des «folies» fleurissent dans des faubourgs encore bucoliques, à Poissonnière ou au pied de Montmartre.. Comment représenter toute cette évolution culturelle, scientifique et vivrière ? Les premiers documents sont évidemment les enluminures.. A Bagatelle, des images démontrent l'ordonnancement moyenâgeux du «verger», de la division en carrés à la variété des fleurs roses, lis, iris , des haies tressées protectrices aux lions dressés des ménageries.. Les deux expositions sont structurées par des dessins et gravures représentant les plans des architectes ; mais aussi des tapisseries, des toiles de Jouy, des traités d'architecture ou de jardinage, des livres de botanique et des herbiers.. La peinture ne rend compte que tardivement des jardins, avec l'apparition du pittoresque, au XVIIIe, de Watteau à Fragonard.. Quelques belles raretés, à la fois scientifiques et artistiques, ont été extraites de diverses collections.. Des Archives nationales, un plan du jardin XVIIIe de la marquise de Montesson, avec labyrinthe et belvédère, indique déjà la mutation vers le paysage à l'anglaise.. Ananas découvert.. Si Bagatelle est entièrement tourné vers les lieux d'agrément, dans une mise en scène un peu bricolée, le Muséum élève les jardins scientifiques et joue sur la scénographie.. Dans la galerie de minéralogie et de géologie, si austère et pompeuse, une judicieuse évocation du jardin à la française tente d'offrir un ciel à cette perspective sombre.. Les vitrines-bosquets se reflètent dans des miroirs inclinés et disposés au plafond.. Scandée en trois temps savoir, cultiver et soigner , l'investigation donne une place de choix au Jardin du Roi créé en 1626, futur Jardins des Plantes.. Découverte de fruits, comme l'ananas.. Débats autour de la classification des végétaux, jusqu'à celle du Suédois Linné qui impose la «nomenclature binomale».. De nombreux outils rendent concrète l'évolution des travaux des champs.. La vertu des simples est appréhendée avec les jardins médicinaux, ou d'apothicaire.. On y apprend qu'au XVIe siècle, le tabac était censé guérir les gales, dartres, ulcères.. Et que la sexualité des végétaux n'est avérée qu'au XVIIe siècle par Vaillant.. Au loin, un dessin donne vue sur les champs entourant le paisible village de Belleville, futur arrondissement de Paris.. (1) Expositions organisées par l'Action artistique de la ville de Paris, le Muséum d'histoire naturelle, les Parcs et jardins de la Ville de Paris.. (2) Jardiner à Paris aux temps des rois, éd.. Actions artistiques de la ville de Paris, 40.. 11:03 AM..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2004_03_01_arfrancia
    Open archive

  • Title: Jardines de Francia
    Descriptive info: viernes, abril 16, 2004 :::.. Maville.. Fecha: 16-4-04.. Autor: Pascal Simon.. Végétal Passion essaime ses couleurs.. Quatre mille passionnés attendus les 24 et 25 avril, à Bains-sur-Oust.. Sus aux jardins tristes ! Tel est le mot d'ordre des passionnés de la société d'horticulture du pays de Redon pour la 17e édition du Végétal Passion.. Ce salon consacré au jardin et à la nature est placé cette année sous le signe de la couleur.. 4 000 visiteurs sont attendus samedi 24 et dimanche 25 avril au domaine de la Roche-du-Theil.. Rennes.. Un buisson bruisse d'une légère brise.. C'est tout.. Le domaine du centre spirituel de la Roche-du-Theil, à Bains-sur-Oust, est l'incarnation du silence et de la sérénité.. 4 000 visiteurs risquent de perturber cette quiétude la semaine prochaine.. La Société d'horticulture du pays de Redon organise la 17e édition du Salon Végétal Passion, samedi 24 et dimanche 25 avril.. Thématique retenue pour l'édition 2004 : « Des couleurs toute l'année ».. Pour le maestro du sécateur et le jardinier en herbe au carrefour de l'Oust et de la Vilaine, c'est le meeting incontournable des grimpantes intrépides, des vivaces audacieuses ou des robustes potagères.. « Végétal Passion est ouvert à tous.. Ce n'est pas un salon qui mise sur le snobisme en proposant des prix de vente inabordables, fait remarquer Joël Cheval, président de la société d'horticulture du pays de Redon.. En même temps, l'entrée n'est pas gratuite pour que les visiteurs soient des gens intéressés.. Ainsi, tout le monde s'y retrouve, organisateurs comme exposants.. ».. Ces derniers seront d'ailleurs une cinquantaine, amateurs ou professionnels, à présenter leur savoir-faire (taille, greffage, idées d'ornements.. ) et les essences et variétés qu'ils chérissent.. Encore une fois, les organisateurs misent avant tout sur l'authenticité.. « Il y aura autre chose que la « grosse cavalerie ».. Nous voulons aider les petits producteurs, les faire connaître, et permettre aux passionnés de se rencontrer.. » La bourse d'échange de plantes, instituée depuis cinq ans, sera d'ailleurs la piste privilégiée pour la valse des petites boutures.. 8:18 PM.. Les jardins s'ouvrent pour le Neurodon.. Dimanche, huit parcs à découvrir au profit de la recherche sur le cervea.. Lorient.. Dimanche, plusieurs jardins du Morbihan ouvriront leurs portes.. Pour le plaisir d'une visite nature, mais aussi pour donner un « coup de pousse » au Neurodon, la recherche sur le cerveau.. Huit parcs et jardins du Morbihan ouvrent leurs portes dimanche 18 avril.. Particularité, ils participent par ce geste à l'opération « coup de pousse » au Neurodon.. Pour chaque visiteur, 2 seront reversés à la recherche sur le cerveau.. Une bonne raison pour aller découvrir les multiples richesses vertes du département.. Malansac.. Le parc du Bodélio, dessiné par le paysagiste Alphand, créateur du parc des Buttes-Chaumont à Paris, sera ouvert de 9 h à 19 h, pour 1.. Cascades et bassins ponctuent ce jardin inscrit à l'inventaire des Monuments historiques.. Renseignements complémentaires au 02 97 66 21 01.. Le Guerno.. Sur 35 hectares, le parc animalier et botanique de Branféré offre à la vue des plantes du monde entier.. L'araucaria du Chili, mieux connu sous le nom de désespoir du singe à cause de son tronc aux écailles piquantes, et un platane pleureur d'Orient, âgé de 300 ans.. De 10 h à 17 h, 9,50.. Renseignements complémentaires au 02 97 42 94 66.. Saint-Avé.. Autour d'une pièce d'eau, les massifs accueillent 1 500 pièces de plantes rares : plantes vivaces, arbres ou rosiers représentent environ 13 000 variétés.. Des bancs et des chaises disposés dans ce jardin de Marie-Cécile permettent le repos du visiteur.. De 14 h à 18 h 30, 4.. Renseignements complémentaires au 02 97 60 71 81.. Landaul.. Le jardin du château de Kerambar'h trace un parcours moyenâgeux et varié.. L'orangerie, le jardin potager, le jardin des fruits rouges, le jardin liturgique et le jardin des plantes médicinales et le jardin des plaisirs courtois, dans la perspective du château.. De 10 h à 18 h, 6.. Renseignements complémentaires au 02 97 24 63 86.. Sarzeau.. Le jardin du XVIIIe siècle du château de Kerlevenan offre un parc à l'anglaise de 30 hectares.. On y trouve l'un des rares cèdres du Liban planté en Bretagne.. De 14 h à 18 h, 4,30.. Renseignements au 02 97 26 46 79.. Pluvigner.. Le parc historique du château de Kerlois, en cours de restauration, possède une collection de camélias centenaires et une haie de charmes très ancienne.. Ouvert de 14 h à 19 h, 2.. Renseignements au 02 97 24 99 30.. Ploërmel.. Le parc forestier et les jardins de Loyat, dessinés au XVIIIe siècle, avec des peupliers, cèdres, chênes, avec un horoscope celtique, comptant douze arbres tutélaires.. De 10 h à 18 h, 4.. Renseignements au 02 97 93 02 59.. Baud.. Le jardin de la Vénus de Quinipily, créé pour mettre en valeur ce monument historique, est un jardin romantique.. Fleurs de Bretagne, hortensias, bruyères et des milliers d'espèces de fleurs sauvages ponctuent la balade.. De 10 h à 20 h, 2,50.. Renseignements complémentaires en téléphonant au 02 97 39 04 94.. -----------------------------------------.. Fuente: Maville.. Une « garden-party » chez les oiseaux.. Exposition et conférence, ce week-end, aux jardins de la Mansonière.. Les jardins de la Mansonière ouvrent leurs portes ce week-end.. Pour débuter la saison, ce petit coin de verdure situé à Saint-Céneri-le-Gérei accueille une exposition pour tout connaître des « oiseaux de nos jardins ».. Un hectare tout rond.. C'est la surface totale du jardin privé de la Mansonière.. Il n'en fallait pas moins pour des passionnés.. Des amoureux même.. Philippe et Michèle Manson, propriétaires des lieux, ont mis près de dix ans à faire de leur propriété un petit paradis terrestre au coeur de Saint-Céneri.. Il y a quatre ans, ils ont décidé de  ...   commence à demander son avis à tout le monde, c est la prise de tête.. » Fonctionnaire, son job a néanmoins été classé dans les métiers d art.. Son salaire ? Environ 2 000 euros par mois.. Mais il est logé gratuitement sur le domaine du Parc.. « Tu comprends, parfois, j ai besoin de m aérer.. Ses études : CAP de jardinier, concours administratif de jardinier mosaïste.. 7:36 PM.. jueves, abril 08, 2004 :::.. Batiweb.. Fecha: 6-4-04.. Sous le pavé, le vert.. A Lyon le métro se fait jardin.. Le prolongement de la ligne A du métro donne à la ville l occasion d installer une étonnante station verte sous le futur pôle « carré de Soie ».. Une nouvelle génération de station de métro fait son apparition dans le «Grand Lyon».. La ligne A du métro va en effet bénéficier d une station «paysage» originale.. Une station jardin qui marquera l entrée de la nature dans le monde obscure et sans âme des transports souterrains.. Avec elle, ses créateurs veulent pour la première fois, marier le monde du plein air à celui du souterrain.. Pour l instant, la station « nature » est encore au stade de projet.. Amilcar Dos Santos de Novae, mandataire principal architecte paysagiste du groupement de maîtrise d uvre « Cjolley / Minangoy/Girus/Sotrec », en a cependant présenté une perspective presque féerique.. Le travail sur la lumière naturelle et artificielle, le choix du mobilier urbain, la mise en valeur des plates-formes d accès aux rames, et surtout, la plantation de grands arbres directement sur les quais, devraient donner naissance à une station souterraine d un genre inédit.. Celle-ci sera d ailleurs prolongée en surface d un grand espace public, lui aussi doté de son jardin linéaire.. L architecture de l ensemble jouera sur les transparences, grâce à l utilisation de claustras de pierre, de verrières, et surtout de beaucoup de plantes.. De son côté, la construction du pôle multimodal de la Soie à Villeurbanne, bénéficiaire de cette station, constitue elle aussi, un grand défi.. En effet, ce pôle, dont la mise en service est prévue pour 2007, connectera deux stars lyonnaises, « Lea » et « Leslys ».. De véritables stars locales du transport car, ces deux lignes de tramways conduiront en un éclair les lyonnais à l aéroport Saint-Exupéry.. Mais au-delà de ces perspectives, c est à la renaissance complète d un secteur majeure du Grand Lyon à laquelle on assiste.. Le quartier de la Soie était encore il y a peu en voie de devenir une affligeante friche industrielle, vestige démembré d une époque ou l industrie triomphante avait occupé et bâti tous les terrains.. Il pourrait même devenir dans les dix ans qui viennent un quartier recherché ou la nature, qui depuis un siècle l avait déserté, aurait de nouveau pris son droit de cité.. 6:22 PM.. Voila.. Fecha:7-4-04.. Autor: AFP.. Villes et régions.. Jean Mus, architecte-paysagiste, défend l'idée d'un "jardin de la Côte d'Azur".. 07/04 09:19 Jean Mus, architecte-paysagiste, crée ou restaure des jardins dans le monde entier en défendant "l'idée d'un jardin de la Côte d'Azur" acquise depuis sa "tendre enfance".. "Quand on connaît bien un pays, on a toutes les chances d'y faire un beau jardin.. On sait d'où vient le vent, on connaît la végétation, la durée et les caprices de l'ensoleillement, les jeux d'ombres et de lumière, on sait identifier les parfums", affirme-t-il.. "Dans notre région au climat si doux, l'architecture se veut transparente, ouverte sur l'extérieur.. A nous de faire en sorte que le bâti semble comme déposé au milieu d'un jardin, sans se contrarier l'un l'autre", ajoute-t-il.. "Etre architecte de jardin, c'est la continuité de mon enfance, de mon adolescence", confie Jean Mus qui a ouvert son premier cabinet en 1966, à Cabris, au-dessus de Grasse.. "Mon père dirigeait quinze jardiniers pour le compte d'une famille riche de Cannes.. Quand il est parti à la retraite, elle lui a offert une maison, un terrain.. Moi, j'étais le fils du jardinier, un privilégié", se souvient-il.. Jean Mus réalise parcs, jardins, aménagements d'espaces, privés et publics, en Allemagne, en Suisse, en Grèce, en Italie, aux Etats-Unis, au Portugal, en Afrique, en Inde et dans le sud de la France (Côte d'Azur, Luberon, etc.. ).. "Mes clients veulent tous un jardin pour l'éternité.. Pour eux, un jardin, c'est entre le rêve et le paradis, l'espoir d'un monde de douceur", dit-il.. Végétaux "invités".. Pour Jean Mus, "l'art du jardin, c'est d'être bon avec ce que la nature nous donne.. C'est du théâtre, de la mise en scène.. Mais avec trois francs six sous, on peut faire de belles choses.. Le romarin, le ciste, la lavande, ça fonctionne seul".. "C'est aussi la générosité que l'on a déployée pour l'imaginer, la passion et l'envie que l'on a pour le faire vivre.. Le jardin est un lieu de rencontres et de fêtes où chacun, suivant ses propres références, trouve les sensations qu'il recherche", affirme-t-il encore.. "Face à lui, il faut être sage, on est son serviteur.. Le Nôtre a été un dictateur : il a imposé.. Un jardinier, c'est celui qui a envie de partager ce qu'il vit.. Aujourd'hui, on tend vers la simplicité, ce qui ne veut pas dire la banalisation", ajoute-t-il.. Quand Jean Mus s'est installé à Cabris, il y avait avant tout un engouement pour la Côte d'Azur, "celui pour les jardins date d'à peine 10-15 ans".. "80 pour cent de nos clients sont des étrangers, ce sont eux qui ont fait la Côte d'Azur", précise-t-il.. Jean Mus rappelle aussi que 90% des végétaux que l'on y trouve sont des "invités" apportés par des étrangers - "comme le palmier qui vient des Canaries.. Même l'olivier est un invité même si ça fait depuis 1600 ans", ironise-t-il.. 6:12 PM..

    Original link path: /jardines/dossier/francia/2004_04_01_arfrancia
    Open archive





  • Archived pages: 695