www.archive-org-2014.com » ORG » L » LESPETITSDEBROUILLARDSBRETAGNE

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 1148 . Archive date: 2014-01.

  • Title: intergener@tions 2012 : De l'initiation à la co-réalisation de vidéos, travail collaboratif entre élèves de classe relais et personnes âgées - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: Bretagne.. Dept.. C.. DV.. 22.. 29.. 35.. 56.. Projets phares.. Blogosphère et sites web.. FAITES L ENERGIE ! synthèse des tables rondes.. Financez un atelier de l Open Bidouille Camp de Brest !.. Marinexus.. Pulsations du réseau petits débrouillards.. Sex Breizh : L exposition interactive sur le sexe.. Pour les jeunes.. club Petits Débrouillards à Brest - inscrivez-vous !.. Pour les adultes.. "Bénévolat étudiant - la bonne expérience".. Devenez service civique, aux Petits Débrouillards à Brest.. Devenir animateur Petits Débrouillards.. Devenir animateur scientifique.. Devenir bénévole : la bonne expérience.. Formation à l animation scientifique.. Formations au tournage et montage vidéo pour des projets pédagogiques.. Quelques vidéos débrouillardes !.. Venez apprendre à utiliser un ordinateur et internet !.. Services.. Les petits débrouillards pour les structures éducatives.. Partenaire des projets de recherches.. Proposition d ateliers sur les TIC.. Trouver les petits débrouillards dans le Finistère.. Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, pratiques collaboratives, biens communs et cultures numériques.. intergener@tions 2012 : De l initiation à la co-réalisation de vidéos, travail collaboratif entre élèves de classe relais et personnes âgées.. lundi 28 novembre 2011.. Public.. Des élèves du Dispositif Relais Rive Droite (15 à 20 sur l année).. Des personnes âgées résidant de manière permanente à l EHPAD, résidence municipale Louise Le Roux , ou de manière temporaire à la résidence municipale Antoine Salaün ,.. Des personnes âgées habitant à domicile dans le quartier de Recouvrance, adhérents ou non au Club du Landais, dont le siège se trouve au sein de l EHPAD Louise LE ROUX.. Présentation du Dispositif Relais.. Un dispositif relais ou classe relais :.. Structure en collège, 423 en France cela représente 0,24% de la population des 11-16 ans.. Collégiens de moins de 16 ans en rejet de l école, en décrochage scolaire : incivilité, violence, absentéisme, phobie, décrochage silencieux … Il y a des décrocheurs et des décrochés.. Sur le Finistère, accueil temps partagé, une année scolaire maxi, une à quatre demi-journées par semaine, 3 à 5 élèves sont accueillis en même temps.. Entrées et sorties des élèves au cours de l année.. Objectif resocialisation et remobilisation par les apprentissages afin de retrouver une scolarité ordinaire de manière durable.. Partenaires du projet.. Association Infini Contact : Tony Servain tony.. servain@laposte.. net.. Résidence municipale Louise Le Roux Contact : Martine Le Rest martine.. le-rest@ccas-brest.. fr.. Intervenants extérieurs.. Jean-Luc Roudaut : vidéaste, chanteur, auteur-compositeur Kathy Diascorn Plasticienne Association Arénicole.. Synthèse du projet.. De l initiation intergener@tions à la co-réalisation de vidéos, travail collaboratif entre élèves de classe relais et personnes âgées.. Le projet s inscrit dans la continuité de l action Intergener@tions, menée depuis 2003.. Chaque année des élèves se rendent deux fois par semaine à partir de décembre -janvier jusque fin juin sur des séances de 45 minutes, dans une résidence pour personnes âgées, pour montrer, initier, former à internet et à l informatique des personnes âgées.. En parallèle avec les séances intergener@tions, qui permettent la création de liens réels entre personnes âgées et élèves du Dispositif Relais, nous proposerons la création de vidéos de 3 à 5 minutes.. Ce travail sera collaboratif, ce qui nécessitera bienveillance, partage de compétences, écoute.. L année scolaire 2009/10 un reportage sur cette action a été réalisée par les élèves en associant les personnes âgées à certains moments.. Cette collaboration a été très forte ce qui motive l envie d aller plus loin dans le faire ensemble.. Actions envisagées.. Formation des élèves sur toute l année :.. Utilisation enrichie et réfléchie d internet en lien avec le socle commun de connaissances et de compétences (palier 3 et 4 pour certains items).. Préparation de séances, réalisation d outils.. Posture de formateur.. Sensibilisation au public personnes âgées.. Animation d ateliers internet-informatique à la résidence.. Formation individuelle ou pour petits groupes : un élève accompagne de 1 à 3 personnes âgées.. Présentation collective avec vidéo-projecteur (diaporama, carte heuristique, prezi …).. Développement du site intergener@tions.. infini.. fr.. Co-réalisation de vidéos, mise en ligne et projection publique.. Constituer des équipes composées d élèves du DR, de personnes de la - Résidence et du Club de retraités autour de projets ou suivant les affinités découvertes lors d intergener@tions.. Définir par équipe un sujet pour une vidéo : reportage sur un thème ou interviews de personnes repérées ou écriture d une chanson.. Chaque  ...   année.. Les élèves encourageront ces pratiques et les faciliteront en accompagnant les personnes âgées à se servir de Skype (RV organisés entre DR et résidence), de twitter, des blogs.. L expression multimédia (individuelle et collective) La demande lors des séances intergener@tions l an dernier avait été assez forte autour des photos numériques.. Nous continuerons cette initiation en y ajoutant la vidéo.. Chaque personne impliquée (élèves, personnes âgées, parents d élèves, intervenants) dans le projet aura un compte twitter professionnel (avec une charte d utilisation), ce qui permettra de suivre le projet, de l enrichir à tous moments, de donner une importance à l écriture, de créer des liens.. Aider à la reconnaissance des personnes, la reconquête de l estime de soi C est le point fort de notre projet tant pour les élèves que pour les personnes âgées.. Nous développerons les présentations par vidéo-projecteur, activité vécue comme très valorisante par les élèves et les personnes âgées.. Nous associerons aussi les parents par les outils de communication par Internet car les parents de nos élèves ont aussi souvent une image très négative de leur enfant, et nous font part de leur découragement.. Soutenir la mutualisation, les pratiques de coopération et les biens mis en commun.. L écriture sur blog@ges , sur le site sera poursuivie.. La co-réalisation de vidéos amènera peut-être les équipes à produire des sujets sur le quartier, ces réalisations seront mises en ligne.. Acquérir des compétences numériques.. Bien qu étant à l aise avec l outil informatique, les élèves ont besoin d un soutien pour se repérer dans le web, pour développer des pratiques diversifiées, pour exercer leur esprit critique, pour gérer leur identité numérique.. Les élèves que l on accueille majoritairement au DR n ont pas ce soutien à la maison, ce qui accroit les inégalités.. Tout au long du projet les élèves en parallèle des séances à la résidence auront des formations à l utilisation d internet, ce qui permet de participer à la validation de la compétence 4 du socle commun de connaissances et de compétences.. Internet est maintenant présent à la résidence, on sent moins l étonnement des résidents face à notre proposition d ateliers internet.. Un travail auprès du personnel contribue aussi à faire intégrer dans la pensée collective qu Internet peut aussi concerner les personnes âgées.. L ouverture de la salle devrait faciliter cette évolution.. Développer les innovations d usage.. Chaque année nous enrichissons nos propositions en tenant compte de l évolution du matériel ou des pratiques.. Des tablettes numériques seront mises à disposition des élèves du DR et des personnes âgées.. Nous observerons comment notamment les personnes âgées s emparent de ces nouveaux outils.. De plus nous pourrons apporter notre expérience dans le débat autour de l utilisation des tablettes des téléphones portables dans le cadre scolaire.. Porteur du projet.. Dispositif Relais Rive Droite Contact : Monique Argoualc h dr.. rive-droite@groupeamj.. org monique@argoualch.. 13.. janvier.. 2014.. janvier 2014.. L.. M.. J.. V.. S.. D.. 30.. 31.. 1.. 2.. 3.. 4.. 5.. 6.. 7.. 8.. 9.. 10.. 11.. 12.. 13.. 14.. 15.. 16.. 17.. 18.. 19.. 20.. 21.. 22.. 23.. 24.. 25.. 26.. 27.. 28.. 29.. 30.. 31.. 1.. 2.. Afficher toutes les actualités.. 01.. Galette du peuple, à Brest.. Lire la suite.. Rechercher :.. Trouver une association près de chez vous.. " href="http://www.. lespetitsdebrouillards.. org/" shape="poly" coords="35,162,34,169,28,169,23,167,19,163,18,158,20,154,25,152,30,155,35,162,35,162" />.. Contacts.. Hélène Breard / Antenne Pays de Brest.. Antenne Finistère.. Ecole Paul Dukas.. Rue Paul Dukas.. 29200 Brest.. tel 02 98 41 43 10.. Le FACEBOOK de l antenne brestoise.. Voir le plan.. Antenne Sud Finistère.. 24 Bis Avenue de Ty douar.. 29000 QUIMPER.. Tel 02 98 52 69 85.. Port 06 33 98 22 62.. Contact : Pauline Douguet.. Le FACEBOOK de l antenne quimperoise.. Antenne Nord Finistère.. 10 Route du Laber.. 29680 ROSCOFF.. Port 06 81 57 68 86.. Contact : Maud Milliet.. Antenne centre Finistère Kreiz Breizh.. 1 r Jacques Cartier.. 29270 CARHAIX PLOUGUER.. Port 06 51 96 48 73.. Contact : Marc Eukuzian.. Le FACEBOOK de l antenne de Carhaix.. Un clic, un contact !.. rédacteurs.. Brest - Hélène Breard.. Brest - Coline Rannou Colliot.. Quimper - Pauline Douguet.. Quimper - Erwan Gallet.. Roscoff - Maud Milliet.. Aux Sciences Citoyens !.. RSS 2.. 0.. |.. Plan du site.. Espace privé.. Mentions légales.. SPIP..

    Original link path: /intergener-tions-2012-De-l.html
    Open archive

  • Title: Internet pour tous à 1€ à Keredern : Premiers éléments de bilan - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: Internet pour tous à 1€ à Keredern : Premiers éléments de bilan.. jeudi 24 janvier 2013.. par.. Elisabeth Le Faucheur Joncour.. Kérédern est le second quartier d habitat social sur Brest à bénéficier du service Sun et de l accompagnement mis en oeuvre par la ville et ses partenaires.. 6 mois après le lancement du projet sur le quartier, un premier bilan a été dressé par les partenaires locaux du projet le 22 octobre 2012.. Contexte :.. Le projet internet en habitat social a été lancé sur Kérédern fin février 2012, après un vote favorable majoritaire des habitants.. Cette réunion a eu pour objectif de dresser un bilan à 6 mois du projet tant sur le nombre d abonnements contractés que sur les différents volets de l accompagnement offert aux locataires.. Pour mémoire :.. Cette rencontre est la troisième réunion des partenaires de Kérédern concernant ce projet.. Les précédentes rencontres ont eu lieu les 8 novembre 2011 et 6 février 2012.. La réunion publique sur le quartier s est tenue le 24 novembre 2011 avec un vote organisé la semaine du 12 au 16 décembre 2011 qui s est révélé favorable à l adoption du service dans le quartier.. Le lancement de l offre sur Keredern s est déroulé sur deux journées : le.. mardi 28 février.. et le.. mercredi 14 mars.. 2012.. 101 abonnements Sun depuis le 28 février 2012.. Monsieur Pourias, Numéricable, nous a transmis les indications suivantes au 21 octobre 2012 concernant les contrats :.. 101 contrats Sun (offre à 1€) ont été signés en 6 mois.. (soit 10% du nombre total de logements) – Sur Kérourien 77 contrats avaient été signés sur les 596 logements du quartier, soit 13 % mais sur une période plus longue.. Il y a par ailleurs.. 291 abonnés individuels.. à Numéricable sur le quartier.. Accompagnement des habitants a l installation et aux usages multimédia.. Selon le bilan réalisé par Henriane Le Gouill, animatrice multimédia au centre social.. L accompagnement des habitants dans l appropriation des usages de l internet et du multimédia est assuré par le centre social de Keredern et les animateurs multimédia.. Plusieurs actions, complémentaires, sont proposées aux habitants :.. des.. interventions à domicile.. pour le branchement du matériel, les premiers pas sur l ordinateur.. ateliers d initiation.. à l informatique et internet.. Accueils public.. pour trouver des réponses.. les cafés du Net :.. des moments d échanges sur les pratiques numériques.. le recueil des.. réclamations.. des habitants.. Les bénéficiaires de cet accompagnement sont en majorité des.. femmes,.. bon nombre d entre elles on plus de 60 ans.. Sur l ensemble des personnes accompagnées,.. la grande majorité ne disposait pas de connaissances informatiques.. Les ateliers d initiation à l informatique et Internet :.. Les ateliers multimédia du centre social sont ouverts à tous.. Des moyens humains ont été mis en œuvre pour accueillir davantage de public dans la première année de démarrage du projet.. Les participants sont invités à s inscrire dans le dispositif Visa Internet Bretagne qui leur permet d obtenir, au terme d une formation et des tests, une attestation sur leurs compétences numériques.. Dans cette optique, le programme est le suivant : découverte de l ordinateur (premiers pas, clavier, souris, explorateur), navigation Internet, e-mail, messagerie instantanée.. ENTRE MAI ET AOUT.. 26 personnes ont suivi les ateliers d initiation dont 16 du quartier.. 6 participants étaient concernés par l offre Internet en habitat social (personnes ayant souscrit à l offre SUN).. DEPUIS SEPTEMBRE 2012.. 30 personnes suivent les ateliers, dont 17 de Keredern.. 17 personnes parmi les inscrits aux ateliers en ont eu connaissance grâce à l opération Internet à 1 euro (réunion publique et communication dans le cadre du projet Internet en Habitat Social, bouche à oreille suite aux dépliants déposés dans les boites aux lettres).. 6 usagers.. de ces ateliers ont souscrit à l offre SUN.. Pas ou peu de connaissances en informatique… Une demande d acquérir les compétences de base.. La grande majorité des inscrits a déclaré qu elle n avait pas ou peu de connaissances en informatique.. Ils souhaitent principalement apprendre les manipulations de base sur l ordinateur : communiquer par e-mail, surfer sur Internet.. Des permanences questions-réponses.. Deux créneaux horaires, le mardi et le jeudi après-midi, sont proposés par l animateur multimédia du centre social.. Les demandes concernent :.. La mise en pratique les notions abordées en atelier.. Être guidé sur des usages spécifiques.. La résolution de blocages rencontrés au domicile.. La maintenance et l installation d outils.. Utilisation des postes et de la connexion en autonomie.. En moyenne un dizaine de personnes profite de cette permanence chaque semaine.. Les interventions à domicile :.. Le centre social propose également une aide à domicile sur demande.. Une vingtaine d interventions à domicile a eu lieu depuis le mois de mars et ce, sans en avoir fait la publicité.. Les demandes sont liées.. au branchement du modem.. à l installation de l ordinateur.. à des déblocages liés aux paramètres du système.. à  ...   passées par le Centre Social de Kérédern pour obtenir un ordinateur ou pour se renseigner sur le dispositif.. Il est cependant intéressant de noter que les 5 personnes restantes n étaient pas au courant de ce dispositif et nous ont été orientées dans le cadre de notre action Ordi 2.. 0 globale par nos partenaires habituels :.. CDAS de Lambezellec : 2 orientations ;.. CCAS rue Jules Ferry : 1 orientation ;.. Terre en Espoir Papier (chantier d insertion à Guipavas) : 1 orientation ;.. SEMO (Service Éducatif en Milieu Ouvert) : 1 orientation.. Problèmes rencontrés.. Quelques difficultés techniques ont été rencontrées par le Boulon pour trouver les machines adaptées à chaque système d exploitation (Ubuntu/Windows).. En dehors de ce problème lié à Ubuntu, il y a eu peu de pannes matérielles.. Seules 3 unités centrales ainsi qu un écran ont ainsi été remplacés et ce dans des délais très courts.. L accompagnement juridique de la CLCV.. Prise de notes des interventions d Anne de Baere et de Mimi Broudin.. En attente du texte complet.. Accueil des personnes lors de permanences.. Constat de prélèvements sur les comptes des personnes à partir des RIB demandés.. Problèmes d historique pour les personnes ayant été en impayés chez l opérateur malgré les règlements des personnes (problème avec le service Contentieux).. La CLCV regrette la lenteur de réaction de Numéricable pour résoudre ces difficultés.. Problème d envoi de box, et de facturation.. Problème majeur de communication entre le référent numéricable et les boutiques qui n ont pas connaissance de l offre proposée dans les quartiers de Kérourien et Keredern.. Paroles d habitants.. Aujourd hui, je vais tous les jours sur Internet, je consulte mes e-mails et je vais sur facebook.. J ai appris à utiliser Internet lors des ateliers, j utilise skype, cela m a permis de reprendre contact avec me famille à l étranger.. J apprends beaucoup aux ateliers, ils me permettent aussi de sortir de chez moi et de rencontrer du monde.. SUN fut pour moi une opportunité pour tester Internet, et de voir que ça m a plu.. Je me connecte tous les jours.. Aujourd hui j ai choisi de souscrire à une offre commerciale pour avoir le téléphone en plus.. Chez moi, j ai de nouvelles habitudes : jeux en ligne, je consulte mes comptes, etc.. J ai souscrit à SUN pour mes petits enfants, j envisage de me lancer à mon tour pour découvrir Internet.. Ce premier bilan sur l accompagnement des usages confirment que.. l offre touche les foyers les plus modestes et les personnes n ayant pas ou peu de connaissances et pratiques d internet précédemment.. Echange sur le bilan et perspectives.. Les partenaires du projet déplorent les changements de procédure de souscription de l offre qui sont survenus quelques heures avant le lancement de l offre sur le quartier.. En effet, Numéricable a rendu nécessaire la production d un rib pour les abonnés à ce service collectif contracté avec le bailleur social et non individuellement.. Les partenaires ont été mis devant le fait accompli lors du lancement.. Ceci a provoqué de la méfiance par rapport à l opérateur, à l offre et un climat de tension générale sur ces journées.. Un démarchage dans l ensemble des immeubles avait également été réalisé le matin même du lancement et des camions publicitaires avaient sillonné le quartier les deux dernières semaines.. La CLCV avait porté la question de la production de RIB auprès du Conseil d administration de Brest Métropole Habitat qui avait décidé de geler l extension de ce service sur la ville dans l attente que Numéricable lève cette obligation.. Une réponse de l opérateur au courrier adressé par la CLCV est parvenue depuis à l association.. Elle précise que la production d un rib par les habitants est désormais supprimée.. En vue de l extension de ce service sur d autres quartiers, les partenaires du projet Internet pour Tous à Keredern proposent la co-écriture d un texte qui précise clairement les conditions de mise en œuvre de ce service et les actions de chacun des partenaires.. Sous réserve de l acceptation des conditions de mise en œuvre par tous, le service sera déployé sur d autres quartiers.. Le choix de prochains quartiers sur lesquels le service sera proposé, sera fait en lien avec les maires adjoint de Bellevue, St Marc, 4 moulins.. Participaient à cette rencontre :.. Thierry Abgrall, animateur, Centre Social de Kérédern.. Antony Auffret, Association Les Petits Débrouillards.. Anne de Baere, CLCV.. Michel Briand, Vice-Président de Brest Métropole Océane.. Mimi Broudin, CLCV Kérédern.. Hélène Coat, responsable Mairie de Quartier de Lambézellec.. Matthieu Harel, Association Culture et Liberté.. Elisabeth Le Faucheur Joncour, Service Internet et Expression Multimédia, Ville de Brest.. Isabelle Le Glas, Maire-adjointe du Quartier de Lambézellec.. Henriane Le Gouill, animatrice, Centre Social de Kérédern.. Jean-Baptiste Moysan, Brest Métropole Habitat.. Philippe Omnès, Développement Social Urbain/Bmo.. Hervé Rozec, Directeur, Centre Social de Kérédern |.. Réunion organisée par le Service Internet et Expression Multimédia..

    Original link path: /Internet-pour-tous-a-1EUR-a.html
    Open archive

  • Title: Internet pour tous à Kérourien : bilan d'étape à mi parcours (mai 2010) - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: Le numérique accompagné dans l habitat social.. Internet pour tous à Kérourien : bilan d étape à mi parcours (mai 2010).. mercredi 19 mai 2010.. Le projet Internet pour tous à Kérourien a pour objectifs d expérimenter un accès à Internet à faible coût aux locataires des 590 logements sociaux et de développer les usages du multimédia.. Ainsi, pour 1€/mois/logement, l offre Sun de NC Numéricable propose sur le quartier un accès à Internet à 2 mb/s, TV, et téléphonie entrante.. Les habitants bénéficient depuis le mois de décembre 2009, d un accompagnement pour le branchement des appareils, la mise en route mais également sur l équipement en ordinateurs (recyclés), l apprentissage des usages de l internet et du multimédia, et sur l aspect juridique lié au contrat signé avec l opérateur.. A l issue des 9 mois d expérimentation,.. en septembre 2010,.. la continuité du projet à Kérourien sera soumise au.. vote des locataires du quartier.. , vote organisé par le bailleur social (BMH).. Deux services sont impliqués dans ce projet : le service Voirie/Infrastructures/réseaux de Brest Métropole Océane chargé de l aménagement numérique du territoire (volet Numérique Social), et le service Internet et Expression Multimédia qui coordonne la mise en œuvre du projet notamment sur l accompagnement des habitants.. A ce jour, 68 foyers bénéficient de l offre Sun et de l accompagnement de l espace multimédia de Kérourien.. Une nouvelle journée de présentation de l offre par Numéricable est programmée pour le.. vendredi 4 juin 2010.. Ceci permettra d étendre l offre Sun aux foyers ne l ayant pas contractée au démarrage du projet.. Quelques données en chiffres (au 5 mai 2010).. (Source : animateurs multimédia du projet).. 68.. contrats Sun souscrits.. ordinateurs déclassés ont été acquis par les habitants :.. 8 Linux.. (40 €).. , 9 windows.. (70 €).. 40.. personnes ont bénéficié d un accompagnement pour l installation des modems et décodeurs TNT :.. 68.. interventions à domicile pour l accompagnement des habitants sur les usages d Internet et de l ordinateur :.. (en moyenne 4 interventions par semaine).. 51.. personnes ont bénéficié des initiations :.. (dont 11 abonnés SUN).. personnes ont participé aux foires aux questions (FAQ) :.. dont 6 réguliers.. Les abonnés.. 70 Personnes se sont déplacées pour prendre un modem et bénéficier de l offre SUN.. Seulement 2 personnes ayant déjà une offre ADSL, testent l offre Sun.. Au 5 mai 60 des 68 abonnés à l offre SUN ont une connexion internet opérationnelle.. Les ordinateurs recyclés mis à disposition par Culture et Liberté.. 17 ordinateurs recyclés ont été vendus dont 13 à des abonnés.. 8 ordinateurs équipés du système Linux / Ubuntu.. (40€).. 9 ordinateurs équipés  ...   d ordinateurs.. L initiation au multimédia et à internet : Des usagers en demande.. 51 personnes sont concernées par les formations.. 31 personnes ont déjà bénéficié de la première session de formations.. 20 personnes participent aux ateliers d initiation de la deuxième session qui vient de démarrer.. *4 ateliers d initiation Windows (lundi 14h -jeudi 10h (X2 lieux)-14h vendredi 14h).. * 1 atelier d initiation Ubuntu (mardi 15h30) (2 personnes tous deux abonnés à Sun).. Des permanences quotidiennes.. Tous les jours les animateurs répondent aux questions, orientent et initient le public à propos des usages d internet et du multimédia.. Les.. mardi soir, mercredi toute la journée et jeudi soir.. se tiennent des.. foires aux questions.. pendant lesquelles les habitants du quartier peuvent venir à l espace multimédia ou au local associatif poser toutes les questions qu ils souhaitent à propos du multimédia.. Chaque mardi soir est réservé à un immeuble précis.. un groupe d habitués (6 personnes) vient de façon régulière.. Chaque jeudi une thématique est proposée.. pour l appropriation des usages de l internet.. Fréquentation très inégale, une redistribution du programme va être faite en mettant l accent sur la téléphonie via internet.. Deux abonnés avec PC sous Linux sont passés à la téléphonie sur IP avec le logiciel Skype.. Ils téléphonent avec leur ordinateur pour 4,5€/mois, en illimité vers les fixes en France.. Les actions pour faire connaître le projet :.. Régulièrement, le vendredi en fin de journée les animateurs installent un stand en plein air (sortie école – loge des gardiens – aire de jeux) ils accueillent les passants avec un café, discutent avec eux du projet et distribuent un document d information.. Pendant la fête de l internet le centre social s est mis aux couleurs d internet avec des ateliers et des initiations mis en place dans le hall d accueil.. Cet événement a permis aux animateurs de pouvoir communiquer sur l offre et l accompagnement.. Plusieurs documents ont été distribués à diverses reprises dans les boites à lettre des habitants.. L accompagnement juridique de la Csf.. La CSF, partenaire du projet, assure des permanences deux fois par semaine, pour aider les habitants à comprendre le contenu de leur contrat, à faire valoir leurs droits de consommateurs auprès des opérateurs en téléphonie.. Avec l arrivée du projet sur le quartier, la CSF reçoit de nombreuses demandes de conseils sur les contrats téléphoniques et ce, concernant l ensemble des opérateurs.. A plusieurs reprises, elle a permis la résiliation de contrats où les personnes s étaient laissées abusées par des commerciaux.. Contact : Elisabeth Le Faucheur Joncour - Service Internet et Expression Multimédia, Ville de Brest - 02 98 00 82 24..

    Original link path: /Internet-pour-tous-a-Kerourien.html
    Open archive
  •  

  • Title: Internet pour tous à Kerourien : Bilan de l'expérimentation conduite sur le quartier de décembre 2009 à octobre 2010 - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: Internet pour tous à Kerourien : Bilan de l expérimentation conduite sur le quartier de décembre 2009 à octobre 2010.. vendredi 25 mars 2011.. Henriane Le Gouill.. Une série d articles qui font le bilan du projet "Internet pour tous à 1€" mené sur le quartier de Kerourien à Brest.. Éléments de contexte.. Le projet Internet pour tous en habitat social fait partie de la politique globale de Brest métropole océane en matière d aménagement numérique du territoire et s inscrit en continuité de la politique d appropriation sociale d Internet et de Multimédia de la ville de Brest.. En complément de la mise en place d infrastructures réseaux et de la résorption des zones blanches, l axe du numérique social a pour objet de faciliter l accès aux usages de l internet et du multimédia aux personnes qui en sont socialement éloignées dans les quartiers d habitat populaire.. Le projet Internet pour tous en habitat social consiste à permettre aux habitants des logements sociaux de bénéficier d un abonnement à Internet, à moindre coût (rendu possible par un effet de mutualisation) et d être accompagnés pour la mise en route de la connexion, la découverte et l appropriation des usages.. Dans cette perspective,.. une expérimentation a été conduite au sein du quartier de Kérourien.. (596 logements BMH) où le multimédia est déjà intégré dans la vie du quartier de par l activité de l espace multimédia et la dynamique partenariat du projet Internet de quartier initié en 2004.. Cette expérimentation s est déroulée du 9 décembre 2009 au 4 novembre 2010 (9 mois).. Elle s est soldée par un vote positif des locataires et la pérennisation de l offre sur le quartier de Kérourien.. Un dispositif technique à 1 € par mois proposé par NC Numéricable.. Le dispositif technique d accès à Internet se base sur l offre Service Universel Numérique (Sun) du Câble proposée  ...   l accompagnement des acteurs.. L accompagnement des personnes a donc porté sur plusieurs volets :.. Un accompagnement à domicile pour les abonnés aux services pour l installation du modem et une découverte des premiers usages de l internet.. Des ateliers, foires aux questions au sein de l espace multimédia de Kérourien et du local associatif de la rue Père Ricard.. La possibilité d acquérir à moindre coût (40 et 70 €) des ordinateurs déclassés retapés par le Boulon – Recyclerie et prêts à l usage.. Un accompagnement juridique pour éclairer les questions des habitants sur les contrats des opérateurs en télécommunications assuré par la Confédération Syndicale des Familles (CSF).. Méthode et cadre de l évaluation :.. Deux méthodes ont été retenues pour mener l évaluation :.. La conduite d une enquête via un.. questionnaire.. La réalisation de.. portraits flash.. d usagers pour qu au delà des chiffres chacun puisse se représenter les bénéficiaires de l offre et des services proposés et ce qu ils en retirent.. Le bilan de l expérimentation.. Ce bilan après expérimentation a pour objectifs de :.. Connaître la typologie des foyers qui se sont abonnés au service.. Comprendre leurs motivations à expérimenter l offre.. Identifier leurs usages d internet avant et après l expérimentation.. Mesurer leur satisfaction par rapport au projet global et sur les différents types d actions réalisées pour faciliter leurs usages de l internet et du multimédia.. Articles relatifs au bilan de l expérimentation.. le questionnaire.. analyse de l enquête :.. qui sont les abonnés ?.. Équipements et usages des abonnés avant et après l expérimentation ?.. Des difficultés surmontées grâce à l accompagnement.. Portraits "flash".. Paroles d usagers sur le dispositisf.. Contact.. Responsable de projets.. Service Internet et Expression Multimédia.. Mairie de Brest - 2 rue Frézier - BP 92242 - 29222 Brest Cédex 2.. Tel : 02.. 98.. 00.. 84.. 39 - Fax : 02.. 81.. 08..

    Original link path: /Internet-pour-tous-a-Kerourien,2059.html
    Open archive

  • Title: Internet vraiment à la rue ! - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: Internet vraiment à la rue !.. mercredi 23 mars 2011.. / libellé : Sciences et société.. Antony Auffret / Coordinateur DV et innovation.. Grand soleil aujourd hui mercredi 23 mars !.. Passez faire un tour au numéro 2 de la rue Paul Dukas à Kerédern, Brest !.. Mettant à profit notre implantation dans l ancienne école maternelle Paul Dukas qui offre un splendide rez-de-chaussé sur la rue du même nom, nous avons décidé de sortir le PAPI et les activité numériques de l association ! Ainsi les ordinateurs et appareils photos numériques s étalent sur le trottoir  ...   l internet et au multimédia.. Voici ce que nous proposons :.. atelier d’incrustation vidéo.. Visite libre d internet ! L occasion de discuter de facebook, etc.. Atelier.. Taxinomes.. pour réaliser l inventaire des bébettes du quartier.. etc.. jetez un oeil à ces quelques photos !!!.. Cette animation se déroule dans le cadre de la.. fête de l internet 2011.. Portfolio.. Vos commentaires.. #.. Le 26 mars 2011 à 16:26.. ,.. Laurent H.. En réponse à :.. C est cool de voir cette fete de l internet : Internet à la rue, vraiment à la rue.. Salut à tous..

    Original link path: /Internet-vraiment-a-la-rue.html
    Open archive

  • Title: Interview de Louis julien, coopération et cartes participatives à Plouarzel - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: Interview de Louis-Julien de la Bouëre animateur territoires et coopération réalisée par Michel Briand.. Interview de Louis julien, coopération et cartes participatives à Plouarzel.. lundi 9 juillet 2012.. Association Tiriad.. Dans le cadre du Forum des usages coopératifs nous avons entamé une.. collecte de portraits et d interviews de la médiation numérique et de la coopération.. Ce "donner à voir" est aussi un outil pour expliquer le "comment faire".. code source.. de nos initiatives.. Cette démarche participe au.. réseau de l innovation sociale ouverte en Bretagne.. (en cours d écriture).. Vous trouverez une présentation du projet de.. cartes participatives.. sur la plate-forme.. Imagination for people.. Tu as participé à la mise en place d une carte participative avec les habitants à Plouarzel, peux -tu nous expliquer ce qui a motivé cette approche participative.. Notre projet à.. Plouarzel.. était très classique au départ.. La commune grandit très vite, le plan communal sorti il y a plus de 10 ans était obsolète.. Qui l avait fait ? Qui avait les droits ? Comment le refaire avec un coût faible ? Autant de questions renforcées par les besoins des utilisateurs de GPS de disposer de cartes routables performantes.. Et c est la qu intervient la.. sérendipité.. et l intérêt des réseaux ! Lors d une rencontre.. Wiki-Brest.. , nous avons discuté avec un administrateur.. Wikipédia.. , Jean-François Gaffard, qui nous a présenté le projet de carte collaborative.. OpenStreetMap.. (OSM).. Ou comment interconnecté les réseaux permet d imaginer des projets locaux !.. La commune était déjà engagée dans Wiki-Brest, la promotion des logiciels libres.. Les sites communaux sont sous licences.. Creative Commons.. Nous nous sommes dit qu.. était une formidable occasion de refaire notre plan tout en permettant à la population de se l approprier, le réutiliser, le diffuser.. D un besoin administratif, est né un projet participatif qui a aboutit à la publication d un.. plan communal.. sous licence libre avec mention du travail réalisé par les habitants.. Elle a été distribuée en guise de cadeau de début d année à tous les foyers de la commune.. Un "faire avec" associant mairie, point d accès public et habitants n est pas si courant, peux tu nous raconter comment cela s est déroulé ?.. Tout s est enchainé assez vite sans qu on en est réellement conscience.. Nous avons fait une première réunion publique en invitant tous les acteurs de la vie municipale.. Beaucoup étaient présents (élus, associations, habitants).. En milieu rural, quand le maire invite, on se déplace ! C est facilitateur !.. A partir de là, quelques bénévoles ont commencé pendant l été à s approprier OSM et intégrer le réseau filaire.. A l automne nous avons organisé deux.. "cartoparties".. sur deux après-midi.. Une cinquantaine de personnes se sont déplacées dont un tiers extérieur à la commune.. Nous leur avons proposé d arpenter la commune avec une.. approche géographique.. (un quartier.. ) ou.. thématique.. (les calvaires.. Certains ont préféré rester à l intérieur pour se concentrer sur.. la technique.. Les journées se sont à chaque fois terminées par un temps convivial pendant lequel chaque contributeur pouvait voir ses contributions apparaitre sur la carte retransmise sur grand écran.. C était un vrai moment de construction collective.. En deux après-midi, la carte générale était presque terminée.. Ensuite, les bénévoles se sont donné rendez-vous régulièrement pour apporter des compléments.. C est la vérification qui a été ensuite la plus longue.. Et puis on a découvert que de toute façon, une carte n est jamais réellement terminée !.. Ce qui m a plu dans ce projet, ce n est pas l objet final qu est le plan de la commune.. C est plutôt une sorte d instantané quand dans la même après-midi, dans le centre multimédia se sont retrouvés des familles, des membres d associations de pêche, de vélo, d histoire, des retraités, des professionnels enfance/jeunesse des élus et des gens extérieurs à la commune autour d une envie commune de contribuer et participer à un projet collaboratif sans frontières.. C était la meilleure façon de parler de logiciels et données libres, de droits à l image, de création de biens communs sans aucunes difficultés !.. Qu est ce qui motive les habitants dans la participation à cette carte ?.. Je crois qu au départ, il y a  ...   la collectivité jouant son rôle de facilitateur.. Et puis il y a le projet.. cartes ouvertes au pays de Brest.. , de nombreuses communes qui se lancent dans les cartoparties, le portail.. Geo-Bretagne.. et de ton point de vue d animateur du projet quel enseignement en tires-tu sur la coopération ?.. J ai fait des études de développement territorial dans lesquelles on nous apprend à identifier les acteurs par secteurs bien déterminés.. Chacun sa case ! On ne nous dévoile pas assez les richesses de la coopération, ou collaboration.. Il me semble que lorsque l on est curieux, attentif aux autres, tout devient possible.. Ce n est pas toujours évident lorsqu on nous apprend à devenir des "chefs de projets" ! D ailleurs comme tu le dis je me sens plus.. "animateur de projets".. Un projet coopératif ne se décrête pas, il se construit ! Il faut savoir prendre son temps, laisser à chacun la place qu il veut prendre dans le projet et lui permettre d arrêter s il le souhaite.. C est ne pas préjuger du résultat final ! D ailleurs est-ce qu un projet collaboratif a une fin ? Pour bien fonctionner un projet coopératif doit pouvoir commencer "petit", c est à dire en limitant au maximum les contraintes budgétaires et décisionnelles pour laisser la possibilité à chaque acteur de s impliquer comme il le souhaite.. La coopération c est beaucoup de richesse humaine, de création, de partage, d innovation technique et sociale.. On donne plus de temps, plus d énergie il me semble que dans un projet très directif.. Mais on y gagne plus et on s amuse beaucoup !.. Ce projet est-il réplicable ailleurs ? Quels sont pour toi les ingrédients qui facilitent une carte participative sur une commune, un quartier ou au sein d une association ?.. Ici, nous avions toutes les bonnes conditions réunies : une municipalité et des élus moteurs, une dynamique associative communale et un centre multimédia bien identifié.. Pour réussir ce projet, les trois ingrédients principaux seraient :.. un/des animateur(s) de projet (association locale, espace multimédia, service municipal.. ),.. des facilitateurs (collectivité/service public).. des contributeurs (associations sportives, patrimoine, etc.. Chacun pouvant devenir alternativement l un ou l autre !.. Les collectivités et services publics doivent être associées si possible dès le début du projet.. Elles disposent de beaucoup de données, normalement publiques ! Les mairies sont les seules à pouvoir décider du nommage d une rue par exemple.. Et en contribuant à.. , on s aperçoit que beaucoup n en ont pas !.. Il ne faut pas oublier la communauté.. ! Pour démarrer aujourd hui un projet, il suffit de le poster sur la liste de discussion OSM pour trouver un contributeur non loin de chez soi prêt à vous aider.. Nous l avons expérimenté récemment dans les garrigues languedociennes.. La recette que je propose :.. présenter à tous ces ingrédients/partenaires une démarche plutôt qu une finalité, une envie de faire ensemble plus qu un résultat.. Un projet de carte collaborative, c est donner à voir un territoire et ses habitants.. Beaucoup de projets autour de la vie dans les quartiers, l accessibilité aux services, les inventaires patrimoines.. peuvent naitre d une carte collaborative.. Après avoir été animateur multimédia tu as créé Tiriad une association dont l un des objets est de développer les pratiques collaboratives, pourquoi ce choix personnel d une implication sur la coopération ?.. Une envie de mélanger les échelles, les "petites" initiatives et les "grandes" envies.. Une envie de montrer que la coopération, c est donner un autre sens à notre action au quotidien.. J ai vu de nombreux projets de quartiers, de petites communes facilement reproductibles car ils demandent peu de moyens techniques ou financiers.. Il faut leur donner une visibilité, les mutualiser, les enrichir et les redistribuer.. Les outils numériques peuvent faciliter le passage à l échelle, l interconnection des mondes.. La coopération bouleverse aussi mes propres certitudes.. Chaque projet de territoire, chaque expérience n est pas reproductible en l état.. Il doit être partagée pour permettre l émergence de nouveaux "possibles", de nouveaux.. "Territoires Communs Partagés".. Et c est un nouveau défi excitant à chaque fois !.. Site général.. Site.. OSM France.. Page.. du.. Wiki-OSM.. Humanitarian OSM.. Site Tiriad sur la.. cartographie collaborative.. Association.. Tiriad..

    Original link path: /Interview-de-Louis-julien.html
    Open archive

  • Title: Interview de Monique Argoualc'h du Dispositif Relais de la Rive Droite - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: Forum des usages coopératifs : rencontre "Intergénération@Brest".. Interview de Monique Argoualc h du Dispositif Relais de la Rive Droite.. Rencontre entre des jeunes et des anciens autour d Internet.. vendredi 11 juin 2010.. Frédéric Bergot.. Monique Argoualc h est enseignante au Dispositif Relais Rive Droite à Brest.. Service Internet et Expression Multimédia (IEM) :.. Pouvez-vous nous présenter ce qu est un Dispositif relais ?.. Monique Argoualc h :.. Un dispositif Relais ou classe relais est une structure installée dans un collège, et qui accueille des collégiens et collégiennes en décrochage scolaire.. Le décrochage scolaire se manifeste de différentes manières : absentéisme, incivilités, violences, repli sur soi, démotivation.. La mission des classes relais est de remobiliser et resocialiser les élèves pour les apprentissages afin qu ils puissent réintégrer de manière durable un parcours de formation.. Il existe 420 dispositifs relais en France.. Depuis 2003 vous menez le projet Intergénération@brest, pouvez vous nous le présenter ?.. Effectivement Intergener@tions a débuté en 2003.. C est un projet qui est mené en partenariat avec l association.. Infini.. et la résidence municipale Louise Le Roux avec l aide de la Ville de Brest dans le cadre d un appel à projets encourageant l accès à internet aux personnes éloignées de ce média.. Chaque année scolaire, depuis 2003, 10 à 15 jeunes et une dizaine (davantage les deux dernières années) de personnes âgées s investissent dans cette action.. Dans un premier temps, les élèves sont formés par Aude Barthélemy de l Association Infini à l utilisation réfléchie d Internet, puis ils reçoivent une formation de formateur.. Ensuite, nous nous rendons chaque semaine (deux séances de 45 minutes) dans une résidence de personnes âgées pour initier les résidents et autres personnes âgées fréquentant la Résidence à l informatique et à internet.. Martine Le Rest, l animatrice de la Résidence, relaie l information.. Au-delà de l initiation, chaque année, un cadre différent ou complémentaire est proposé pour aller plus loin dans les échanges :.. Mise en place d un site : écrits communs, rédaction de modules de formation.. Participation à la collecte de mémoire sur le thème Se soigner autrefois et mise en ligne sur un wiki initié par la ville de Brest.. wiki-brest.. Création d un blog intergénérationnel intitulé.. blog@ges.. Il s agit d un blog bilingue français normalisé et langage SMS.. Réalisation d un reportage vidéo et d un clip.. A chaque séance, un élève intervient auprès d une à 4 personnes âgées et s adapte aux souhaits, possibilités des personnes qui lui sont confiées : visites de sites, utilisation du clavier et de la souris, courrier électronique, recueil de mémoire, écriture sur le blog, utilisation de MSN Facebook, jeux.. En général ce sont les anciens qui transmettent aux jeunes, ici les rôles sont inversés ?.. Ce projet bouscule les habitudes car les élèves sont les formateurs et prennent leur rôle très au sérieux.. Avant chaque séance à la résidence, ils préparent avec l aide de Aude le contenu.. Cette année, à d autres moments nous travaillons sur la réalisation de modules de formation à présenter sous forme de diaporamas (débuter Internet, utiliser une clé USB, MSN …).. Cela représente un gros travail.. Sur les temps d ateliers à la résidence, les élèves animent, expliquent, accompagnent ; Aude, Martine, parfois Chris l éducateur du Dispositif et moi sommes présent-e-s et suppléons les élèves en cas de difficultés.. Les personnes âgées  ...   les élèves sont un public captif , mais aucun n a refusé de venir or on sait que les élèves accueillis au DR savent mettre en échec des propositions faites par l école.. De plus cette année nous réalisons un second reportage qui cette fois est mené par les élèves, ils interviewent les personnes âgées, d autres personnes concernées par le projet ou s interviewent entre eux, et par leurs questions insistantes telle que est-ce qu on vous explique bien ? Pourquoi vous revenez chaque semaine ? Est-ce que vous êtes contents de venir ?.. on sent d une part le besoin d être reconnu et apprécié et d autre part la fierté de faire quelque chose d utile.. Utiliser Internet dans un projet intergenerationnel est pertinent car cela bouscule les pratiques.. Le bilan que je fais est bien évidemment davantage tourné vers les élèves, mais on repère aussi les progrès des personnes âgées dans l utilisation d Internet, leur curiosité après un temps de méfiance face à l outil informatique.. 2009 et 2010 ont été deux années de consécration en obtenant quelques prix, c est une satisfaction pour vous ?.. En mars 2009, le projet a été retenu pour être présenté au.. Forum des enseignants innovants.. et de l innovation éducative à Roubaix, et nous avons reçu le grand prix du Forum.. 100 projets étaient sélectionnés.. Puis en novembre 2009, avec deux autres expériences françaises nous avons participé au Forum mondial des enseignants innovants à Salvador de Bahia.. Intergener@tions a reçu le 3ème prix lors des.. Etoiles de la Créativité et de l Innovation.. qui se sont tenues à Paris le 9 décembre 2009, et notre initiative a été repérée lors de la clôture officielle de l Année Européenne de la Créativité et de l Innovation à Stockholmles les 16 et 17 décembre 2009.. Au forum des usages, vous animerez une rencontre sur le projet Intergénération@Brest , que présenterez vous ?.. Le nouveau reportage sur intergener@tions (le titre sera sans doute intergener@tions, allez hop !)) sera présenté pour la première fois le 29 juin, la veille du forum, et c est avec plaisir qu on le présentera au Forum pour la seconde fois en présence, j espère, d acteurs du projet des jeunes et des vieux.. Ce reportage est constitué d images de séances à la résidence, d interviews et d un clip.. En 2004 pour le premier reportage Jean-Luc Roudaut avait écrit et chanté une très belle chanson, et cette fois, les élèves ont proposé de la chanter avec des personnes âgées.. Pour compléter cela nous avons réalisé des séances d arts plastiques aussi sur la résidence, des jeunes et des vieux peignent ensemble des portraits.. Pratiquer Internet a permis de tisser des liens et de faire autre chose ensemble.. Vous participez au Forum pour 3ème fois, qu attendez vous de cette nouvelle édition ?.. Innover et entreprendre ensemble , je réponds avec plaisir ….. Participer au Forum est une belle opportunité d une part pour présenter ce qu on fait et avoir des retours afin de faire évoluer le projet, et d autre part pour rencontrer d autres acteurs qui, là où ils sont, sortent des pratiques convenues et se mettent ensemble pour chercher à améliorer le vivre ensemble.. Pour en savoir plus :.. Le site.. Blogages.. Le.. Médiablog.. du Dispositif Relais.. Reportage de France Culture,.. émission les pieds sur terre..

    Original link path: /Interview-de-Monique-Argoualc-h-du.html
    Open archive

  • Title: Interview de Sylvain Blond, porteur du projet Canopedia - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: Forum des usages, le OFF : Canopédia.. Interview de Sylvain Blond, porteur du projet Canopedia.. Un inventaire collaboratif des pratiques écologiques et citoyennes.. jeudi 24 juin 2010.. Sylvain Blond est membre de l association WaToDO, association qui a pour but de développer des outils qui facilitent les démarches allant dans le sens de l éco-citoyenneté.. Le grand projet de l association actuellement est le site.. Canopédia.. org.. Rencontre.. Service Internet et Expression Multimédia :.. En quoi consiste.. ?.. Sylvain Blond :.. , est un inventaire collaboratif des pratiques écologiques et citoyennes.. L objectif est de répertorier les meilleures solutions, conseils de bonnes pratiques et adresses permettant d avoir un impact le plus positif possible sur l homme et l environnement au quotidien, afin qu en en clin d œil on puisse découvrir les possibilités qui s offre à nous, et choisir celles qui nous correspondent le mieux.. Il s agit donc d un outil pratique pour la recherche et la diffusion de solutions, à la fois index, portail et annuaire de l éco-citoyenneté en réponse à tous les besoins de la vie courante classés par thèmes et par impact.. Ces informations sont uniquement présentées sous forme de listings synthétiques coordonnés de manière arborescente.. Comment vous est venue cette idée ?.. Consommer moins et mieux est l un des grands enjeux de notre société actuelle.. Mais comment  ...   une seule et même plate-forme, afin d en faciliter la recherche et la lecture.. C est de cette nécessité qu est née le projet.. A qui est destiné le site ?.. Le site est à la fois dédié aux particuliers qui cherchent des solutions pratiques ou qui souhaitent faire partager le fruit de leur recherche, les associations qui peuvent s approprier l outil afin de diffuser des conseils en rapport avec la thématique sur laquelle ils travaillent et enfin les entreprises de l économie sociale et solidaire qui peuvent répertorier leurs activités afin de les mettre en avant.. Quelles sont vos attentes pour ce forum ?.. Cette année est historique pour nous car nous lançons officiellement le site lors du forum.. Nous espérons que de nombreuses personnes viendront découvrir le projet et boire un verre avec nous pour fêter l évènement.. Tout le monde est cordialement invité.. Le projet en est donc à ses débuts et nous espérons rapidement former une communauté d utilisateurs, et ils nous restent encore de nombreuses améliorations a apporter.. Si des personnes ont envie de contribuer au projet qu elles n hésitent donc pas à venir nous rencontrer sur le stand que nous tiendrons pendant les 3 jours.. Le forum a toujours été l occasion de chouettes rencontres et échanges.. Nous sommes persuadés qu il en sera de même cette année..

    Original link path: /Interview-de-Sylvain-Blond-porteur.html
    Open archive

  • Title: Invitation à la présentation des 27 projets de l'appel à projets multimédia du Pays de Brest - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: Vendredi 27 avril à Brest.. Invitation à la présentation des 27 projets de l appel à projets multimédia du Pays de Brest.. lundi 23 avril 2012.. Dans le cadre du Contrat Région-Pays, la.. Région Bretagne.. Pays de Brest.. ont lancé fin 2010, en partenariat avec la Ville de Brest, un.. appel à projets sur les usages multimédia.. , qui a pour objectif de développer les usages de l internet et du multimédia dans le Pays de Brest.. Un an après la clôture de cet appel à projets, Laurence Fortin, conseillère régionale référente pour le territoire, a souhaité, aux côtés de Christian Calvez,  ...   l Internet et au multimédia, permettre aux lauréats de présenter leurs projets.. 27 projets.. vous seront présentés par les porteurs de projets.. Cette présentation aura lieu le :.. vendredi 27 avril à 14h00.. (Au Point Région, 1 rue Parmentier à Brest).. Soutenir les usages du multimédia et d Internet appliqués à l éducation, à l action sociale, aux services aux habitants et à la culture au sens large : c est l objectif de cette opération, dont les lauréats pourront vous présenter en quelques minutes les avancées respectives de leurs projets.. Cette rencontre est ouverte à tous les acteurs du Pays de Brest..

    Original link path: /Invitation-a-la-presentation-des.html
    Open archive

  • Title: Invitation à participer à la définition du projet de cantine numérique Brestoise - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: Réunion Cantine numérique le 13 février, 17h.. Invitation à participer à la définition du projet de cantine numérique Brestoise.. mercredi 8 février 2012.. Michel Briand.. Dans le domaine des Sciences et Technologies de l Information et de la Communication, Brest bénéficie de la présence de nombreux acteurs : académiques, scientifiques et industriels, dont les compétences multiples et reconnues lui confèrent aujourd hui des positions stratégiques dans certains domaines, tant au niveau national qu international.. S appuyant sur la richesse de ce tissu local, la Ville s est également engagée depuis plusieurs années dans une politique visant à favoriser l appropriation sociale des nouvelles technologies, perçues comme un atout pour renforcer le lien social et valoriser les patrimoines culturel, artistique et géographique du territoire.. Convaincues de la nécessité d amplifier cette dynamique et de lui ouvrir de  ...   acteurs du numérique et la rencontre de personnes issues de communautés différentes autour d un projet, d une idée novatrice.. Ce lieu prendrait la forme d une cantine numérique, qui pourrait voir le jour à l horizon 2015, avec la mise en œuvre de nouveaux espaces dédiés sur l agglomération brestoise.. Afin de mieux cerner les attentes et les besoins des partenaires en regard de la création d un tel équipement sur Brest, une première rencontre ouverte aux acteurs intéressés se tiendra le :.. Lundi 13 février 2012 à 17h à l hôtel de Communauté Salle B10 (1er étage).. Cette réunion permettra de dessiner les contours de la cantine et d identifier des actions qui pourraient être mises en œuvre par les différents acteurs du projet dès 2012, dans le cadre d une phase de préfiguration..

    Original link path: /Invitation-a-participer-a-la.html
    Open archive

  • Title: INVITATION, journée Science et Société le 9 février à Brest - Les petits débrouillards, Bretagne
    Descriptive info: INVITATION, journée Science et Société le 9 février à Brest.. mercredi 2 février 2011.. Invitation Journée Science et Société.. Mercredi 9 février 2011.. De 9h à 17h30.. Amphi A -IUEM Institut Universitaire Européen de la Mer - Technopôle Brest-Iroise - 29280 Plouzané.. Inscription / choix des ateliers / liste de diffusion sur.. http://doodle.. com/izxxreuaby9wr8c5.. PARTICIPEZ A LA CONSTRUCTION DE NOUVEAUX RAPPORTS ENTRE SCIENCES ET SOCIÉTÉ.. Observer-Comprendre-Réfléchir-Inventer-Expérimenter-Transférer.. Depuis plusieurs mois, un groupe de scientifiques de la région Brestoise réfléchit au montage d une structure visant à améliorer le dialogue entre science et société.. En passe de devenir un pôle régional de l nstitut des Sciences de la Communication du CNRS (ISCC), cette structure sera co-construite avec l ensemble des acteurs de ce dialogue.. L objectif de cette première rencontre à laquelle vous êtes conviés est de vous présenter une proposition de collaboration, de recueillir vos réflexions et attentes à ce sujet, et de lancer des groupes de travail.. Vous trouverez en attaché un document qui en résume la philosophie, et qui décrit brièvement le fonctionnement proposé pour cette structure, en particulier au niveau de projets pilotes centrés sur la question des changements climatiques.. Il est très important de noter que si cette thématique a été choisie pour démarrer sur des projets concrets, la structure a pour vocation de proposer un cadre de réflexion et d expérimentation, une approche interdisciplinaire et intersectorielle, qui permettront d aborder d autres thématiques.. Déroulement de la  ...   vous rencontrer au cours du mois de janvier.. Comptant sur votre présence,.. Bien cordialement,.. Olivier Ragueneau, pour le groupe de réflexion Sciences et Société à Brest :.. Yves-Marie Paulet, Christine Paillard IUEM.. Marie-Armelle Barbier, Sergio Dalla Bernardina et Elisabeth Michel Guillou, UFR Lettres et Sciences Sociales.. Alain Rétière, CLIMSAT.. Claire Doquet-Lacoste et Sylvain Laubé, IUFM.. Jacques Tisseau, ENIB.. Juan Baztan, Marine Sciences for Society.. Documents joints.. dossier Science et société, Brest 9 février 2011.. (.. PDF 31.. 7 ko.. ).. Le 7 février 2011 à 20:19.. Roger.. Bonjour,.. Je souhaitais juste me présenter car votre projet de construction de Sciences et Société m intéresse fortement.. Pour autant je ne pourrais pas me rendre à Brest ce mercredi.. J ai obtenue une licence de sociologie il y a déjà plus de 3 ans à Nantes, après avoir connus le travail et le voyage (4 mois au Mexique), je suis cette année en formation BTS GPN, gestion des espaces naturels, en 1 an, à Morlaix.. Etant très intéressée par ses 2 domaines, et ne pensant pas pouvoir les dédouaner, je suis intriguée par vote projet.. Serait-il possible d avoir un compte rendu de cette rencontre, à laquelle j ai le regret de ne pouvoir me rendre ?.. Cordialement.. Anna Roger.. Le 8 février 2011 à 00:04.. Bonjour,.. ce n est pas nous qui organisons cette journée, mais vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion du projet ici :.. cordialement,.. Antony Auffret..

    Original link path: /INVITATION-journee-Science-et.html
    Open archive



  •  


    Archived pages: 1148